Durcissement du barème des suspensions du permis de conduire

Vues : 1415

Franck Robine, préfet de la Martinique a décidé d’instaurer, en étroite collaboration avec Renaud Gaudeul, procureur de la République de la Martinique, un nouveau barème de suspension administrative au vu du relâchement du comportement des usagers, se caractérisant par l’alcoolémie, la consommation de stupéfiants et les excès de vitesse. Ce barème a été présenté lors d’un contrôle routier qui a eu lieu hier au rond point de la Pointe de Jaham.

Dans la lignée de la mobilisation nationale pour la Sécurité Routière, le préfet et le procureur ont présenté le barème départemental des suspensions du permis de conduire à l’occasion d’un contrôle routier.

Les sanctions sont dorénavant doublées pour les excès de vitesse et l’alcoolémie. Par exemple, concernant l’alcool au volant, pour 0,60 mg/l, la sanction administrative sera désormais de 4 mois de suspension du permis contre 2 mois auparavant.

Par ce durcissement, il s’agit de responsabiliser les usagers de la route sur les risques en cas de non-respect des règles du code de la route. « Je ne veux pas que la jeunesse martiniquaise continue à se tuer sur les routes ». En effet, le préfet évoque une situation catastrophique sur les routes en Martinique : en 2017, +15% de tués sur les routes par rapport à 2016 (total France : +0,2%), +24% d’accidents corporels, +15% de blessés.

Sur 1h30 de contrôle hier, les policiers et gendarmes ont relevé 57 infractions dont 33 excès de vitesse (inférieurs à 40km/h) ou encore 11 usages du téléphone. A noter 8 dépistages d’alcool négatifs.

Sources : Préfecture Martinique