Eau potable : 61% de pertes en Guadeloupe

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Le dernier rapport sur les chiffres de l’eau et de l’assainissement en Guadeloupe ont été publiés. Il en ressort que seuls 39% de l’eau potable ont été consommés. Et que 67% des stations en eaux usées sont non conformes.

Cette étude chiffrée, « à vocation pédagogique », a été réalisée par l’Observatoire de l’Eau de la Guadeloupe et concerne 2018.

Il faut savoir que depuis 2016, cinq autorités assurent la compétence eau et assainissement sur l’ensemble de la Guadeloupe.

Avec en ligne de mire, et comme confirmé par le gouvernement, la mise en place en 2021 d’une structure unique de gestion de l’eau.

Fuites et vétusté
Aussi, selon ce rapport, 78 millions de mètres cubes d’eau potable ont été mis en distribution sur le territoire.

Sur ce volume total, seulement 39% de l’eau ont été consommée par la population. Ce qui signifie que les pertes s’élèvent à 61%.

Plusieurs facteurs peuvent l’expliquer : des fuites sur les réseaux, la vétusté de certains compteurs et les piquages clandestins.

Une exploitation défaillante
En ce qui concerne l’assainissement, plus de 4 Guadeloupéens sur 10 vivent au sein d’une zone raccordée à un système collectif.

La Guadeloupe compte une dizaine de stations de traitement des eaux usées. Mais en 2018, 67% d’entre elles n’étaient pas conformes.
Les explications sont multiples : des ouvrages vétustes ou hors service, une exploitation défaillante ou des incidents ponctuels.

Des réseaux en mauvais état
En conclusion, une campagne de recherche de fuites a été lancée par les autorités. Plus de 1 675kms de linéaire de réseau ont été inspectés.

Ces investigations ont permis de mettre au jour 4 140 fuites sur le réseau de distribution en eau. 3 379 fuites ont été réparées.

Par ailleurs, la Région Guadeloupe s’est engagée à participer à la rénovation de plus de 50kms de réseau sur toute la Guadeloupe.