Ebola : La France concernée

Vues : 1

ebola-en-france

« …le risque zéro n’existe pas,… » a déclaré ce matin Marisol Touraine, Ministre de la Santé.

La psychose.
Après qu’une étude menée par des chercheurs américains de la Northeastern University de Boston ait démontré que la France est le pays le plus exposé d’Europe, c’est la psychose sur le sol hexagonal depuis quelques semaines. Bien qu’il ne s’agisse là que de probabilités, ces chercheurs estiment en effet que l’épidémie d’Ebola aurait de fortes chances de toucher la France dans les prochaines semaines, du fait que les pays d’Afrique de l’Ouest où sévit le virus Ebola sont francophones et comptent de nombreuses liaisons aériennes avec la France.

« Je veux aujourd’hui être rassurante … ».
Interrogée ce matin même sur France Info, Marisol Touraine, la Ministre de la Santé, rappelant que le risque zéro n’existait pas, a tout de même assuré que la France était « prête à faire face à d’éventuels cas de malades » sur son territoire.

« Je veux aujourd’hui être rassurante : le risque zéro n’existe pas, mais il n’y a pas de malades aujourd’hui sur notre territoire et nous sommes prêts à faire face à d’éventuels cas de malades ». « Je ne dis pas qu’il n’y aura pas de cas, je dis le risque zéro n’existe pas, mais nous sommes mobilisés ».

Un petit garçon de 9 ans, revenu d’un long séjour en Guinée, l’un des quatre pays touchés par la fièvre Ebola, est retourné en classe, le 3 octobre dernier, dans une école élémentaire des Hauts-de-Seine. Ce qui n’enlève rien à la psychose qui règne déjà. Trois parents d’élèves ont refusé de déposer leurs enfants dans cette école lundi dernier.

« Nous nous sommes organisés en conséquence, en identifiant des hôpitaux prêts à accueillir des malades en situation d’isolement et de sécurité et nous mettrions tout en place pour faire en sorte que la maladie ne se propage pas et ne se transmette pas à d’autres malades », a précisé la Ministre.

« On n’attrape pas Ebola comme on attrape une grippe ».
Cette dernière rappelant qu’une infirmière de Médecins Sans Frontière ayant contracté le virus en Afrique de l’Ouest avait été soignée en France et était maintenant guérie : « Il n’y a pas d’inquiétude à avoir sur les modes de contamination de la maladie ». « On n’attrape pas Ebola comme on attrape une grippe, il faut un contact avec des fluides corporels et quand il n’y a pas de symptômes, on n’est pas contagieux », a-t-elle rajouté.

Photo d’illustration : Google images – Reuters


1 commentaires :

  1. mark goodies

    lorsque l’on cherche des problèmes en général on les trouve: Une épidémie survient en Afrique, les européens forts de leur technologie et de leur « maitrise » rapatrie des porteurs contaminés en europe pour « mieux les soigner ». Bravo bonne initiative mais aujourd’hui c’est la panique. Pourquoi ne pas garder les malades sur le continent Africain et les soigner en déplaçant les moyen vers ce continent!!?? mais s’agit il réellement d’une erreur!!!! LE SIDA?????????????????????

Les commentaires sont fermés