Ecoles, collèges, lycées… certainement fermés à nouveau ce lundi

Vues : 1783

La colère et la détermination ne retombent pas !
Les syndicats de l’enseignement férocement opposés à la suppression des contrats aidés sont décidés à faire aboutir leurs revendications.

Une nouvelle démonstration de force est prévue lundi 18 septembre avec tous les acteurs de l’éducation : chefs d’établissements, vie scolaire, agents, profs, parents, mairies et la liste est loin d’être exhaustive.
Et ils l’ont annoncé au cours d’une rencontre à la maison des syndicats, ils ne lâcheront rien!

Une nouvelle rencontre est prévue ce samedi 16 septembre au même endroit pour définir les futures stratégies à mettre en place.

La mobilisation devrait même monter d’un cran selon eux en début de semaine prochaine.
Des tracts circulent partout via les réseaux sociaux.
Fok pa nou moli ba yo ! peut on lire au bas des messages.

Deux rencontres ont eu lieu cette semaine, jeudi et vendredi au rectorat, dont la dernière avec la rectrice. Mais elles ont été particulièrement décevantes selon les organisations syndicales qui considèrent que les communautés scolaires prennent du retard et que les autorités jouent la montre. Les syndicats exigent 1000 emplois aidés pour l’académie. Il faut des conditions d’accueil et de travail décentes pour nos élèves disent ils encore.

Le secteur de l’enseignement ne sera pas seul à manifester. Les maires de la Martinique considèrent qu’ils sont eux aussi victimes de cette brusque et injuste décision du gouvernement et qu’ils doivent prendre part à cette forte mobilisation. Ils appellent à participer à l’opération « ville morte »  lundi 18 septembre.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *