Elections professionnelles de la CTM devant le tribunal : les syndicats crient à la victoire


Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
Vues : 751

Les syndicats de la CTM affiliés aux centrales françaises ont attaqué Alfred Marie-Jeanne , en référé devant le tribunal Administratif, ce vendredi 18 novembre 2016. Ils demandaient au tribunal de condamner le President du Conseil Exécutif pour avoir autoriser une section Syndicale de la CGTM-FSM et une section Syndicale de l’UGTM à présenter des candidats aux élections professionnelles de la CTM prévues le 19 Décembre prochain et de déclarer ces candidatures non valables !

Et c’est dans une explosion de joie que l’ordonnance, à savoir la décision du tribunal administratif situé à Cluny à Fort de France a été accueillie ce vendredi soir.

Pour les représentants de la CDMT CTM qui se disent très satisfaits, le droit a été dit. Ils reprochent aux organisations dont ils ne veulent pas la candidature de ne pas avoir respecté les règles. Pour sa part le porte-parole de l’intersyndicale  qui a affiché sa satisfaction également espère que cette ordonnance rendue par la juridiction va bien être appliquée par les dirigeants de la Collectivité Territoriale de Martinique.

Il faut rappeler que cinq organisations syndicales reprochent à la CTM de permettre à deux syndicats qui selon eux ne sont pas légitimes de se présenter aux élections professionnelles du 19 Décembre prochain. Elles ont saisi la juridiction dans le cadre d’un référé liberté.

Ces centrales syndicales demandaient au tribunal de condamner le Président de la CTM pour avoir autoriser une section Syndicale de la CGTM-FSM et une section Syndicale de l’UGTM à briguer les suffrages des salariés dans un mois. L’avocat des syndicats a rappelé que la collectivité doit être totalement neutre et qu’elle ne surtout pas se montrer partisane.

Les syndicats victorieux avaient promis de tout faire pour empêcher l’accès au scrutin aux deux organisations syndicales, qu’ils considèrent comme pas légitimes. Après une mobilisation cette semaine, cette ordonnance rendue en leur faveur les conforte dans leur détermination.

Rebacca Jean-Louis

Photo : @Tribunal Administartif