Guyane : Elle dissimulait de la cocaïne dans un faux ventre de grossesse

Les trafiquants de cocaïne ne manquent pas d’imagination pour importer de la drogue depuis la Guyane. Récemment, les policiers du Service Territorial de la Police Aux Frontières de Cayenne ont déjoué les stratagèmes employés par plusieurs mules qui tentaient d’embarquer par avion pour la métropole avec de la cocaïne.

Exemple de cette femme qui dissimulait la drogue dans un faux ventre de grossesse.

Depuis le début de cette nouvelle année, ce sont presque 10 kilos de cocaïne qui ont été saisis par les policiers de l’aéroport de Cayenne Félix Éboue.

Ces dernières années, le trafic de cocaïne en provenance de la Guyane a connu un essor considérable, au point de représenter aujourd’hui 15 à 20 % des entrées de cocaïne dans l’Hexagone. En volume, ce serait de l’ordre de 4 tonnes de cocaïne transitant chaque année entre Cayenne et Paris sur des vols commerciaux, peut-on lire dans un rapport du sénateur Antoine Karam intitulé « Mettre fin au trafic de cocaïne en Guyane : l’urgence d’une réponse plus ambitieuse ».

Photos : Police nationale de la Guyane