Elle fabrique une voiture en carton pour avoir accès au drive de MacDo

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés :

N’ayant ni permis ni véhicule, une mère de famille a l’idée de confectionner avec ses enfants une voiture en carton pour se rendre au drive de MacDo.

En plein confinement, la scène à La Louvière, en Belgique, est plutôt surréaliste. La photo postée sur les réseaux a fait le buzz.

« Les filles avaient envie de passer commande, mais nous n’avons pas de voiture. Nous avons cherché une solution et trouvé celle-ci », explique la maman, Nathalie Moermans qui n’en revient toujours pas du succès de son bolide sur les réseaux sociaux.

« Nous venons justement d’emménager et d’acheter des meubles dont nous avions gardé les cartons », raconte-t-elle dans le magazine Auto-plus.

« Les filles n’étaient de prime abord pas très emballées à l’idée de sortir avec notre voiture provisoire, elles ne voulaient pas attirer les regards ».

«Je les ai convaincues qu’elles en rigoleraient plus tard et elles se sont prêtées au jeu. »
En quelques minutes, la voiture en carton est construite avec les cartons de déménagement et du ruban adhésif.

Les réactions ont été au-delà des espérances, s’étonne encore la mère de famille.
Elle reconnaît toutefois que la sortie du bolide de la maison a été « un peu galère». « Mais une fois dehors, nous avons eu des réactions très positives des automobilistes que nous croisions. Beaucoup klaxonnaient, prenaient des photos,… ».

« Nous ne savions pas comment la police réagirait si nous croisions un véhicule, mais nous avons décidé de prendre le risque », avoue-t-elle.
« Nous sommes arrivées sur le parking du Mc’Donalds et là, une camionnette de police s’est avancée vers nous », poursuit la mère de famille.

Et surprise, les policiers semblent apprécier leur récit.« Ils ont éclaté de rire et ont pris notre véhicule de carton en photo. Ils nous ont dit que nous avions égayé leur journée », rapporte la maman.

Une fois dans la file du drive-in, la petite famille a passé sa commande. « C’est lorsque nous sommes arrivées à la fenêtre du guichet pour réceptionner notre commande et que l’employé nous a tendu le dispositif de paiement qu’il s’est rendu compte que nous n’étions pas réellement en voiture », s’amuse encore la maman qui raconte qu’il a « appelé ses collègues et nous avons été invitées à « stationner » sur l’emplacement numéro deux ».

« Ils sont arrivés quelques secondes après, avec notre commande, pour faire des photos. »
« C’était totalement gag mais nous avons visiblement rendu le sourire aux personnes croisées. » « C’est le principal, ça fait du bien en cette période, d’autant plus que nous n’avons mis personne en danger ! »

Photo : Réseaux Sociaux