Elle tue ses deux jeunes enfants le jour de l’An

Vues : 12048

C’est la stupeur dans le quartier de la Chiennerie à Nancy!

Et en ce premier jour de l’An, l’image a du être horrible pour les secours arrivés dans cet appartement situé au premier étage de ce bâtiment de la rue du Général Mangin à Nancy : deux petits corps sans vie, gisant dans le logement. Celui d’une fillette qui allait souffler ses quatre bougies dans deux jours et celui de sa petite sœur d’un an et demi.

Selon l’Est Républicain, c’est la maman des enfants, d’origine camerounaise et âgée d’une vingtaine d’années qui a donné l’alerte ce dimanche premier janvier au petit matin.

D’après les tous premiers éléments de l’enquête, les deux fillettes ont été asphyxiées par leur mère. On penche donc pour le double infanticide précise encore l’Est Républicain.

Cette thèse retenue pour le moment devra être confirmée car les enquêteurs cherchent maintenant à éclaircir les circonstances de cette tragédie.

Les nouveaux éléments de l’investigation seront amenés par l’audition imminente de la jeune mère de famille qui est hospitalisée actuellement. Elle dira peut être ce qui l’a amené à commettre l’irréparable.

Des témoins devraient être également entendus.

Par ailleurs, des examens médico-légaux seront pratiqués sur le corps des enfants et confirmer ou pas la thèse de l’asphyxie. On alors de mettre en lumière une autre éventuelle cause du décès des deux petites filles.

La nouvelle a de quoi faire froid dans le dos en ce premier jour de l’année 2017.

Déborah Jean-Louis.