Elles ont inventé leur marque Ebenia, créent des emplois au Bénin, visent les Antilles et vendent depuis Londres

L’une est née en Guadeloupe et l’autre au Bénin, elles sont deux femmes d’origine africaine, Christine Gourmelon et Christelle Corantin. Amies d’abord, elles sont aujourd’hui associées et dirigent totalement leur société de mode. De la conception à la réalisation de chaque article, unique et fait à la main.

Christine Gourmelon et Christelle Corantin, co-fondatrices de la société Ebenia By C&C

Elles se sont trouvées un point commun, elles sont toutes deux sont « amoureuses d’accessoires de mode ». Les deux créatrices ont plongé ensemble dans l’industrie de la mode, celle dédiée aux femmes africaines, caribéennes voire leurs amies caucasiennes. Samedi 30 novembre 2019, Christine et Christelle exposaient à la sixième édition du Creole Day Festival à Londres. Rencontre avec deux amies qui ont créé leur société Ebenia By C&C, spécialisée dans la mode et les accessoires ethniques.

Christelle Corantin en charge du développement commercial de la société Ebenia By C&C attendait depuis très longtemps d’être reçu à cet événement créole : « En participant à ce Festival pour la première fois, nous espérons avoir plus de visibilité. Nous avons répondu à l’organisatrice pour également montrer à notre diaspora qu’on est là. Nous tenons à montrer la diversité aussi bien africaine, caribéenne que guadeloupéenne. »

Christine Gourmelon et Christelle Corantin, samedi 30 novembre au Creole Day Festival

Christine Gourmelon, venue à Londres pour des raisons professionnelles, reste une designer motivée. C’est d’ailleurs dans son pays que l’atelier Ebenia By C&C est basé. Mais les deux créatrices ont l’espoir de se développer en dehors du Bénin et de Londres. Pour Christelle Corantin : « Aller aux Antilles est dans nos projets. Notre objectif est de participer à des évènements aux Antilles françaises même si nous souhaitons nous positionner à l’international. Mais je ne peux pas oublier mes racines et je promets que nous serons présentes très vite en Martinique et en Guadeloupe » 

Christine Gourmelon (Bénin) et Christelle Corantin (Guadeloupe) à Vauxall

Pour l’instant, c’est depuis Londres qu’elles travaillent leur commerce d’accessoires de mode, les débouchés sont énormes : « Être en Angleterre est une chance pour nous, car Londres est une ville cosmopolite avec la richesse des différentes origines, des différentes langues et des différents horizons. Je pense que c’est une belle porte d’entrée vers le monde ». « Vivre en Angleterre c’est aussi un choix que j’ai fait pour offrir à mes enfants les possibilités de parler une autre langue, la langue anglaise ».

Gwenaelle Castry et Christelle Corantin 

La guadeloupéenne qui se dit très enracinée dans sa culture antillaise est aussi une mère et une femme très active : « J’ai touché à beaucoup de secteurs différents, on peu dire que je suis une businesswoman. Pour le moment, je suis une teacher assistante dans une école anglaise. » Un métier éducatif qui lui laisse suffisamment de temps pour travailler et proposer des créations nouvelles, plus longues à réaliser mais au final une seconde passion plus gratifiante.

La société Ebenia By C&C vend ses produits en ligne et publie sa marque sur le réseau Instagram. Sa devise : « Persévérance is a talisman for life ».

Christelle Corantin explique pourquoi elles sont si enthousiastes à être dans de tels éventements comme le Creole Day Festival :

Christelle & Christine, deux créatrices inspirantes à Londres (C'news Actus Dothy)

GUADELOUPE – AFRIQUE : Leur commerce permet à des béninois de travailler et elles sont fières de cette contribution même si elle reste encore fragile. Christelle et Christine dirigent leur société avec toute la détermination qui les anime… Reportage à Londres Dorothée Audibert-Champenois C'news Actus Dothy Antillesboxmail – Dothy

Publiée par Antillesboxmail – Dothy sur Mardi 3 décembre 2019

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy