Emmanuel Macron rend hommage à Jacob Desvarieux, un « monstre sacré du zouk »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Non classé
Mots clés : ,

Jacob Desvarieux, fondateur du groupe mythique Kassav’ est décédé ce vendredi 30 juillet des suites du Covid-19 à l’âge de 65 ans. L’annonce de sa mort a vite fait le tour de la toile et de nombreux hommages lui sont rendus. Sur Twitter, le Président de la République, Emmanuel Macron, salue un « monstre sacré du zouk ».

Dans les Outre-mer, en France ou à l’international, les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux depuis le décès de Jacob Desvarieux, ce vendredi des suite du coronavirus.

De santé fragile depuis une greffe rénale, il avait été hospitalisé le 12 juillet au CHU de Guadeloupe, après avoir été contaminé par le virus covid-19. Il était l’un des fondateurs du groupe Kassav’, monument de la musique antillaise qui a connu un immense succès dans les années 80-90.

Les hommages à Jacob Desvarieux ne cessent d’affluer. Artistes, sportifs, journalistes, personnalités politiques, tous saluent la mémoire du chanteur/guitariste.

Sur Twitter, le Président de la République, salue un « monstre sacré du zouk ». « Guitariste hors pair. Voix emblématique des Antilles. Jacob Desvarieux était tout cela à la fois. Aujourd’hui, le meilleur hommage que nous puissions lui rendre est de continuer à faire vivre son immense talent » a écrit Emmanuel Macron.