En arrêt respiratoire dans la rue, elle est sauvée par des gendarmes

Vues : 5435

Le jeudi 16 novembre dernier dans la soirée, alors en patrouille rue de Lady Fish, à Sandy Ground, à Saint-Martin, des gendarmes réservistes de la Compagnie de Réserve Territoriale n°2 arrivent sur un attroupement au milieu de la rue. Les militaires descendent de leur véhicule et, en s’approchant, se rendent compte qu’une femme est étendue au sol en position latérale de sécurité.

Alors qu’ils s’assurent que les secours sont bien alertés, les réservistes se portent auprès de la personne inconsciente. Prenant le pouls, les gendarmes se rendent compte que la femme allongée sur le sol est en arrêt respiratoire. Il faut donc agir immédiatement : ils accomplissent les premiers gestes de secours en prodiguant des insufflations. Après avoir vérifier le retour de la respiration, ils relancent les services de secours et font reculer les badauds. Peu après, Béthania, la victime (sur la photo), revient à elle. Elle est amenée aux urgences dans la foulée.

Le 28 novembre, ce sont les retrouvailles de Béthania avec ses sauveurs. Pleine de vie, elle les a chaleureusement remercié et, en souriant, leur a dit sur le ton de la plaisanterie : « I’ll call the gendarmes before for next time », « J’appellerai les gendarmes d’abord si cela se reproduit »

Sources gendarmerie de Guadeloupe