En avion, bus ou autre transport en commun, fin du masque obligatoire à partir de ce lundi

Le masque n’est plus obligatoire en France, et c’est valable dans les bus, et surtout dans l’avion, que l’on soit vacciné, ou pas, que l’on soit un touriste français venu de n’importe de l’hexagone ou de l’étranger. Un soulagement pour les personnes non-vaccinées qui devaient justifier jusqu’ici d’un motif impérieux pour quitter leur région.

Cependant, le ministre de la santé Olivier Véran nuance ce nouvel allègement sanitaire : “Plus obligatoire mais recommandé”. Depuis ce matin lundi 16 mai, le port du masque n’est plus obligatoire dans les transports en commun.

On peut donc tomber le masque mais certaines personnes continuent de le porter car elles ont peur d’être contaminée notamment si elles se retrouvent dans une foule dense. Olivier Véran va un peu dans ce sens : “La situation épidémique s’améliore, mais nous ne sommes pas encore sortis de cette cinquième vague”. Le ministre s’appuie sur les 40.000 cas positifs qui sont recensés par jour en moyenne.

Le masque restera tout de même obligatoire dans certaines conditions notamment où se trouvent des populations vulnérables : dans les établissements de santé, l’hôpital, à la clinique, dans les établissements médico-sociaux, mais aussi dans les maisons de retraite, les Ehpad Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ou les établissements accueillant des personnes en situation de handicap.