« En gros, tu es furax parce qu’il n’y a eu ni vents destructeurs, ni inondations … »

Vues : 5754
vents-isaac-on-se-moque

« En gros, tu es furax parce qu’il n’y a eu ni vents destructeurs, ni inondations meurtrières ?… » Lisez la suite de ce billet ci-dessous, partagé par un internaute anonyme.

De nombreux posts sur les réseaux sociaux ont critiqué la Vigilance Rouge déclenchée pour fortes pluies, d’autres semblaient refléter un certain mécontetement que la tempête ISAAC ne soit pas passée sur nos îles. Sans oublier ceux qui ont tourné ISAAC en dérision, visiblement lassés d’attendre le phénomène presqu’en vain … Un internaute a publié un billet pointant du doigt certains comportement :

« En gros, tu es furax parce qu’il n’y a eu ni vents destructeurs, ni inondations meurtrières ?…

Bon alors, les gens, tu babilles an tjou la Météo !!!

En gros, tu es furax parce qu’il n’y a eu ni vents destructeurs, ni inondations meurtrières ?…
Parlons clair !!! Comme je suis toutologue (Ouais, c’est un docteur qui connait tout. Ferme la !), je vais te dire où est ton problème.

En fait d’annonces d’alertes dans tous les sens, la réalité c’est qu’en dehors des quelques centaines de personnes en Martinique qui sont vraiment en situation de précarité et de danger, comme beaucoup d’entre nous, (et qu’on soit clair, moi le premier…) tu aimes cet espèce d’état d’urgence !

Au fond de toi, limite tu croises les doigts depuis 2 jours pour que le truc passe sur notre tête ! Enfin, pas trop loin… Tu te réjouis à l’idée de 2 ou 3 jours de congés providentiellement tombés du ciel !… Bon allez, même 1 ou 2…

Depuis hier matin tu es branché sur RadioMawtinik ou sur RadioKawayib à l’affut d’un bulletin d’alerte Rouge. (Qui d’ailleurs tarde à venir… Le con !)
Et depuis, tu n’as pas lâché ta radio parce que tu te nourris du ton faussement alarmiste des animateurs radio.

Tu te repais des messages de Gilbert qui appelle du Morne-Rouge pour déclarer que « pouw le moment ya rien hein, le ciel est un ti pé chawgé mais c’est calme… », et de Philomène du Monn’ Pitault qui appelle pour dire que « Moun-lan ki kité bèf la bò la rivyè-a, i pa konté tiré-y la piès ? » (Sachant que moun-lan en question c’est sa nièce Marie-Françoise qui habite à 15m de chez elle avec laquelle elle est en bizbi. Mais oui ma fi, depuis que cette dernière a hérité de la maison de son père, le défunt frère de Philomène, ti isalop-la mété en kloti alantou kay la. Résultat, Philomène ne peut plus cueillir ses mangots bassignacs… Tjjiiipp !!!)

Bon, bwèf !

Comme on t’a donné l’alerte Orange (c’est déjà ça…), tu peux laisser ton boulot et te précipiter dans le débit de la régie du béké pour vider ses rayons sans porter attention aux prix qui ont été multipliés par 2.

Tu y as d’ailleurs rencontré Fèfène, et au lieu de faire vite, zòt pran an bèl ti blag mon chè au milieu des allées déjà très encombrées (Attends, 2 ans que vous ne vous étiez pas vu… Normal !). Tellement que tu as même oublié ta ‘anman. La malheureuse, debout depuis une heure sur le trottoir sur le boulevard général de Gaulle (vu que Mozaïk a arrêté les bus à midi et qu’ils lui ont donné une roche…) t’a appelé pour te demander si tu pouvais la déposer…

Entre temps, tu as tout de même fait ton stock de bougie, de piles, de packs d’eau, de tchuiss-poule congelée (le carton de 10kg bien sur, on sait jamais !), mais surtout, tu as acheté de quoi faire ton chocolat/penwobèw, ou dans le pire des cas, tes pommes cannelles ou ta natte en sachet… Hé hé ! Tu salives déjà… Doudou, ce soir, ça va être ta fê… enfin, ça va être LA fête !…
Et puis catastrophe !!! Lapli a pa vini. Pani van ! Ayen ! On t’a kouyonné !
Kisa ka alé la ???!! Où est l’ambiance « lapli si tòl » annoncée ? Tjiiipppp !!!

La frustration commence à t’envahir. En plus du commence à sentir les 2 ti jours de congés s’envoler… Patat sa !!!

Au lieu de te réjouir qu’il n’y ait pas eu de vies en danger et de manger ton ti bol chocolat tranquillement, ou koumansé faché !
Et tu te retournes contre l’organisateur ! Forcement !

Mais comme tu ne peux pas l’injurier directement, tu fais comme Philomène, tu appelles la radio : « J’appelle pour dire aux Gens-de-la-météo… Gnè gnè gnè… Woti siklòn lan ??? An sisi manman-zòt… !!! », et tu te répands allègrement sur les rézossocio en indignations fumantes et en menaces terroristes contre le capteur de crue de Météo Fwans installé sur le pont près de chez toi !!!
Fè mwen ch… !!!! Alawakbaaa !!!
Alors sé moun-lan, laisse-moi te dire…

La Météo ne te doit rien !!!

Les prévisions ne sont pas une science exacte !
Les prévisionnistes n’ont pour mission que d’informer de dangers EVENTUELS !
A partir d’une annonce d’alerte, de multiples facteurs peuvent modifier les conditions météo.
Si tu n’es pas équipé pour comprendre et admettre ça, j’ai deux trois suggestions pour toi.
Consulte urgemment pour apprendre à gérer tes frustrations !!!

Monte ta propre station météo et arrête définitivement d’écouter les bulletins officiels.
Et puis arrête de nous emmerder !!!
Ferme-la en fait !!! Physiquement et à tout jamais !

Par : Pacco Madiana »