En une semaine, 168 nouveaux cas de Covid-19 en Martinique : L’ARS constate «un impact » sur la santé de la population

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Pas moins de 168 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en Martinique en une semaine (du 7 au 13 septembre 2020), rapporte l’Agence Régionale de Santé de la Martinique qui constate « un impact » sur la santé de la population martiniquaise.

« Le niveau de vulnérabilité face au virus reste élevé, traduisant une circulation virale active et un impact sur la santé de la population martiniquaise, contribuant ainsi à l’adaptation des mesures de gestion », déclarent l’ARS, Santé publique France dans un communiqué publié le 15 septembre.

Les adultes entre 20 et 39 ans sont les plus affectés par le virus, mais pour la première fois l’incidence est aussi constatée chez les personnes de 50 à 69 ans.

Un nouveau foyer de contamination découvert sur l’île, portant à 14 le nombre de clusters en Martinique

Au total, 14 foyers de contamination (clusters), hors milieu scolaire, ont été identifiés à ce jour en Martinique au sein desquels 156 personnes ont été testées positives.
Les autorités ne fournissent aucune indication sur ce 14ème cluster découvert au cours de la semaine du 7 au 13 septembre.

Elles indiquent qu’à ce jour 8 sont « clôturés », 4 « maîtrisés » et 2 sont en cours d’investigation.
Sur les 3.290 tests de dépistage au Covid-19 pratiqués en Martinique depuis le début de l’épidémie, 1.122 patients ont été testés positifs dont 168 la semaine du 7 au 13 septembre.
Au total, 18 décès, signalés par le CHU de Martinique, sont à déplorer depuis de début de l’épidémie sur l’île où 15 patients étaient hospitalisés au cours de la semaine du 7 au 13 septembre dont 5 patients en réanimation et 10 en médecine.

Le taux de positivité, c’est à dire le nombre de test réalisé sur une semaine, est estimé à 5,11% pour la semaine du 7 au 13 septembre, en légère diminution par rapport à la précédente semaine.

Le taux d’incidence, c’est à dire le nombre de personnes positives au Covid-19 pour 100 000 habitants sur une semaine, est quant à lui estimé à 46,83% sur la semaine référencée.
Si celui-ci est jugé « élevé », il est tout de même en baisse par rapport aux deux précédentes semaines. Il est toujours en dessous du seuil d’alerte fixé à 50/100.000.
S’agissant des patients pris en charge aux urgences pour suspicions de covid-19, les autorités font état de 11 passages au cours de la semaine du 7 au 13 septembre contre 12 la semaine précédente : un indicateur en recul.

L’activité Covid-19 aux urgences représente 1%de l’activité total de ce service, faisant conclure à une situation qui reste « stable ».

Rassemblements : Le Préfet invite à la vigilance

Pour tenter d’enrayer la circulation du virus en Martinique, classée « zone rouge » depuis le 27 août, les autorités ont intensifié les mesures. Elles appellent à la prudence et à la vigilance lors des rassemblements amicaux, familiaux, professionnels ou encore public.
Des municipalités n’hésitent pas à annuler des manifestations programmées de longue date en raison des risques de contamination.

« Dans le cercle familial et amical, il nous appartient de prendre individuellement et collectivement plus de précautions pour protéger nos proches et d’appliquer partout l’ensemble des gestes barrières. Dans le cadre professionnel, il faut respecter les mesures de protection au travail en portant un masque et en appliquant scrupuleusement les gestes barrières entre collègues », exhorte le préfet de Martinique, Stanislas Cazelles.

Sos médecins : 28 visites liées au Covid-19 en une semaine dont 12 chez les moins de 15 ans : un indicateur en hausse

Dans les écoles, la découverte d’enfants testés positifs au Covid-19, depuis la rentrée des classes le 2 septembre dernier, a conduit des municipalités à fermer des classes et à mettre des enfants à l’isolement, conformément à la réglementation sanitaire.
Selon les autorités sanitaires, Sos médecins a signalé 28 visites liées au Covid-19 au cours de la semaine du 7 au 13 septembre dont 12 chez les moins de 15 ans : un indicateur jugé en hausse par rapport à la semaine précédente.