Epandage aérien : deux dérogations annulées par le tribunal de Fort-de-France

Vues : 3

epandage

Suite aux plaintes déposées à l’initiative de l’Assaupamar et de l’Amses (Association Médicale pour la Sauvegarde de l’environnement et de la Santé), le tribunal administratif de Fort de France a prononcé l’annulation définitive des arrêtés préfectoraux de 2012 et 2013 autorisant l’épandage aérien de fongicides sur les bananeraies.

Une bonne nouvelle dont on devrait à priori se réjouir, et pourtant. Avec le dernier arrêté préfectoral en date de novembre dernier qui accordait aux planteurs une nouvelle dérogation, cette décision de justice ne devrait pas avoir de réel impact. Mais les 2 associations ne comptent pas en rester là, et affirment leurs intentions de porter plainte à nouveau pour obtenir l’annulation de l’arrêté du 18 novembre 2013.

Photo : google images