Eric Baray avance péniblement vers la Martinique

Vues : 1

Transat Bretagne-Martinique : A 340 milles de la Martinique, Eric Baray avance péniblement. A quelques milles de l’arrivée, Eric Baray rencontre de nouveaux problèmes avec son système de pilote automatique.

«Le pilote est instable. Je n’ai pas beaucoup dormi hier soir. J’ai dû barrer toute la nuit car le pilote automatique ne fonctionnait pas. Ce matin, il fonctionne de nouveau donc j’essaye de me reposer au maximum au cas où il lâcherait encore », confie Eric ce matin.

Une situation qui le plonge dans le doute quant à sa date d’arrivée à la Martinique.

«Je ne suis sûr de rien concernant ma date d’arrivée car à chaque fois que le pilote lâche, je suis obligé d’arrêter le bateau. Si tout se passe bien, je devrais arriver jeudi.»

Eric réorganise sa vie à bord de «TEKTÔN-AGM/Région Martinique» et donne le meilleur pour rejoindre la Martinique le plus rapidement que possible.

«Nous savons qu’Eric vit actuellement des moments difficiles. L’arrivée n’est plus très loin. Nous l’attendons, confiants de l’accueil qui lui sera réservé» précise Emmanuel Dubé de TEKTÔN-AGM.