Éruption volcan la Soufrière : Des bénévoles vont chercher des sinistrés à Saint-Vincent pour les ramener en Martinique

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Caraïbe, Martinique
Mots clés : ,

Des élans de solidarité se mettent en place en Martinique pour venir en aide aux sinistrés de Saint-Vincent suite à l’éruption de la Soufrière. Dans la population, des bénévoles partent lundi soir de la Martinique vers Saint-Vincent pour aller chercher des habitants qui ont du fuir leurs habitations afin de les mettre à l’abri en Martinique. Ils ont également mis en place une cagnotte leetchi, pour les aider à acheter des produits d’hygiène et alimentaires qu’ils vont distribuer une fois sur place.

Nous partons bénévolement , lundi soir de la Martinique vers St Vincent suite à l’éruption volcanique, pour aller chercher des habitants qui ont du fuir leurs habitations à mettre à l’abri en Martinique et on profite du voyage pour acheminer des produits d’aide hygiénique ou alimentaire.La cagnotte a pour but de nous aider à financer ces produits. Les frais de trajet du catamaran sont pris en charge par la personne qui a sollicité notre aide pour rapatrier sa famille en Martinique.Nous serons au ponton de Grande Anse de 12h à 15 h lundi 12/04 pour ceux qui veulent amener des colis . NOUS NE PRENDRONS PAS DE VÊTEMENTS NI DE PACK D’EAU !!!! les vêtements ne sont pas une priorité absolue et les packs d’eau sont trop lourds pour notre catamaran les grosses ONG seront mieux équipées que nous pour faire ça .Merci de votre soutien . Alex et Hélène.

Voici le lien de la cagnotte ici, elle a pour l’heure récolté un peu plus de 1400 euros.

D’autres actions sont également mises en place. Il est demandé à la population de faire un geste lors de leurs achats, qu’il s’agisse de courses alimentaires ou de bricolage. Ils sollicitent aussi les responsables de grandes surfaces pour des produits divers ou encore les pharmaciens qui sont invités à remettre du sérum physiologiques ou de la ventoline.

Des politique aussi se positionnent.
Dans un communiqué, trois élus, les deux co-présidents de PÉYI-A , Marcellin NADEAU et Jean-Philippe NILOR ainsi que le secrétaire général du RDM, Claude LISE demandent que les « instances de la CTM et, en l’occurrence, l’Assemblée de Martinique puisse examiner, lors de sa séance plénière des 13 et 14 avril, la question de la solidarité à mettre en œuvre vis-vis de Saint-Vincent.

Alfred Marie-Jeanne a pour sa part confirmé « l’engagement de la Martinique à venir en aide de façon appropriée à la population de Saint-Vincent et des Grenadines. Il prévoit d’introduire un dossier en urgence au prochain Conseil Exécutif et à la prochaine Plénière de l’Assemblée ».

Photos : Réseaux sociaux