Esclavage – Racisme – Paris : « La marche du 23 mai 2018 »

Vues : 504

Il y a 170 ans que l’abolition de l’esclavage a été proclamée. Une décisition qui libérait les ancêtres des afro-descendants. Des hommes et des femmes qui durant plus de trois siècles  vivaient comme des esclaves dans les plantations coloniales.
Il y a 20 ans que le CM98 a été créé pour que soient honorés les « aïeux noirs », victimes directs, de l’exploitation humaine et mercantile. Aujourd’hui, les cicatrices de « cette mise en esclavage » sont encore « visibles » et douloureuses pour de nombreux afro-descendants. Associations et collectifs manifestent et luttent à leur manière pour être plus visibles dans une société française où les minorités peinent à sortir du silence.

Cette année 2018 est une nouvelle année de commémoration autour de l’abolition de l’esclavage pour le CM98 mais elle sera célébrée autrement en métropole. Avec un collectif d’associations et de personnalités, le Pr Serge Romana, président de la « Fondation Esclavage et Réconciliation » organise une longue marche qui aura pour but « d’honorer nos aïeux », victimes de la traite négrière. Cette action de marcher tous ensemble est un appel pour sensibiliser la population et les politiques sur « l’un des effets les plus hideux de l’esclavage colonial : le racisme »

Même si les responsables du communiqué se disent « fiers » que « l’humanité de nos aïeux soit ainsi rétablie », en grande partie, « grâce à nos combats », pour les associations ultramarines et le collectif CM98 , le « combat n’est pas achevé »

La marche du 23 mai 2018, qui sera « un évènement mémoriel et antiraciste » de grande ampleur, rassemblera « toutes les couches de la société française ». Elle devrait attirer de nombreuses personnalités de l’outre-mer  et de l’hexagone. cette marche pour l’honneur, partira du Jardin des Tuileries à 14h côté Concorde pour arriver à la Place de la République où se déroulera à partir de 19h00 la fête de la Fraternité LIMYE BA YO.

Une pétition est ouverte pour soutenir ce mouvement qui attend des dizaines de marcheurs qui défileront pour :

« Honorer avec éclat la mémoire de nos aïeux qui vécurent en esclavage ».
« Affirmer qu’un Français aujourd’hui n’est pas uniquement un descendant de Gaulois, blanc, chrétien, et – exclusivement européen, car les esclaves et les colonisés, nos aïeux, ont aussi enrichi ce pays ! »

« Proclamer haut et fort que nous sommes décidés à avoir pleinement notre place, notre rôle et notre apport dans un avenir pétri de liberté, d’égalité et de fraternité. »

Harry Roselmack, George Pau Langevin, Maina Sage,Victorin Lurel, Olivier Serva, Viktor Lazlo, Shirley Souagnon, Rokhaya Diallo, Pascal Legitimus, Charles Berling, Elise Lucet, Audrey Pulvar, France Zobda seront à cette marche, la : « Marche citoyenne du 23 mai 2018, une journée nationale en mémoire des victimes de l’esclavage colonial. »

La Marche du 23 mai 2018 : Harry Roselmack (C'news Actus Dothy)

LA MARCHE du 23 mai 2018 C'news Actus Dothy Harry Roselmack

Publiée par Antillesboxmail – Dothy sur vendredi 11 mai 2018

Contacts pour plus d’information auprès de Keyza Nubret Grand- Bonheur 07.81.34.25.20./ keyza@agenceks.com

 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy

Images WhatsApp Roselmack/Montage C’news Actus Dothy