Etat de catastrophe naturelle : cinq nouvelles communes de Guadeloupe concernées

Les intempéries de novembre dernier avaient causé d’importants dégâts dans l’archipel guadeloupéen. Désormais, neuf communes font l’objet d’une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Après Les Abymes, Baie-Mahaut, Petit-Bourg et Sainte-Rose, cinq autres communes de Guadeloupe sont désormais concernées par cette procédure.

Il s’agit de Gosier, Lamentin, Morne-à-l’Eau, Petit-Bourg et Sainte-Anne, pour lesquelles l’état de catastrophe naturelle a donc été reconnu.

Il est vrai que les intempéries du 9 au 14 novembre avaient occasionné d’importantes inondations et de nombreux mouvements de terrain.

Uniquement les biens assurés

Publiée au Journal Officiel, cette reconnaissance permet surtout d’accélérer l’indemnisation des différents sinistrés.

Aussi, ces derniers disposent de dix jours pour déposer leur dossier auprès de leurs assurances respectives.

En revanche, cela ne concerne que les biens assurés et couverts par un contrat « dommages aux biens ».