Euzhan Palcy en dédicace à la Librairie Antillaise

Vues : 23

euzhan-palcy-en-ded-cace-librairie-antillaise

Retrouvez Euzan Palcy en dédicace pour les DVD de rue « Cases-Nègres et Parcours de Dissidents«  le samedi 27 novembre 2010 à 10h à la Libraire Antillaise de la Cour Perrinon et à 16h à la Librairie Antillaise de la Galléria.

Quel Antillais n’a pas vu « Rue Cases-Nègres », le premier film de la réalisatrice martiniquaise Euzhan Palcy. « Rue Cases-Nègres » est l’adaptation passionnée du grand roman créole de Joseph Zobel. Sous le regard d’un jeune garçon situé à un âge charnière, c’est une page de l’histoire coloniale qui se raconte, contre l’omission et l’injustice d’un système aliénant. Soutenue à l’époque par François Truffaut, Euzhan Palcy filme ce récit de cœur avec une justesse naturelle, sans misérabilisme ni édulcoration. Récompensé par de très nombreux prix à travers le monde, Rue Cases-Nègres demeure un classique universel.

Interprété entre autres par Garry Cadenat, Darling Légitimus, Joby Bernabé et Douta Seck, « Rue Cases-Nègres » connut un énorme succès, aux Antilles et dans le monde.

dvd-collector-rue-cases-nègres

Le coffret DVD collector, sorti le 20 octobre 2010 octobre, comporte, outre le film « Rue Cases-Nègres », deux témoignages émouvants de la réalisatrice, « L’Amour sans je t’aime » et « Euzhan Palcy au Trianon » (un échange avec des collégiens) sur la genèse du projet, le tournage, et sa carrière en général. Il contient également un document exclusif, un carnet de route de Joseph Zobel intitulé « De la Rue Cases-Nègres à Venise, sur la piste d’un lion », qui est le témoignage personnel de l’écrivain écrit lors du Festival de Venise en 1983, et publié pour la première fois. Lors de ce célèbre festival (la Mostra de Venise), « Rue Cases-Nègres » avait obtenu le Lion d’argent de la meilleure première oeuvre et l’actrice Darling Légitimus le Lion d’or pour la meilleure interprétation féminine.

Au cours de l’année 2005, grâce au documentaire « Parcours de Dissidents« , la cinéaste répare les oublis de l’Histoire en donnant la parole aux Antillais de la Seconde Guerre mondiale qui combattirent pour la liberté aux côtés du général de Gaulle. Levant le voile sur une mémoire occultée, Euzhan Palcy réalise un film émouvant et authentique qui rappelle aux jeunes générations le sacrifice des anciens pour la liberté de tous.