Evacuation des sinistrés de la Soufrière vers Sainte-Lucie

Le plan d’évacuation des sinistrés de la Soufrière se précise. Le SLASPA (Autorité des ports aériens et maritimes de Sainte-Lucie ) active le plan d’intervention du port pour recevoir les déplacés. Le plan identifie l’aéroport George F.L Charles et le port maritime de Castries comme les points d’entrée désignés pour les évacués.

La Soufrière sur l'île de saint Vincent

«La brutale éruption » de la Soufrière a débuté vendredi à 8h41 selon le Centre de recherche sismique de l’Université des Antilles. Le Premier Ministre, Allen Chastanet et le directeur du NEMO (L’Organisation nationale de gestion des urgences de Sainte-Lucie) se disent prêts à recevoir des habitants de l’île sinistrée. Et les autorités locales ont déjà repérés des abris pour ces évacués.

Cependant, le directeur du NEMO a averti que les arrivées devront respecter une quarantaine de 14 jours. Et pour garantir le respect des protocoles COVID-19 stipulés par le ministère, le SLASPA travaille en étroite collaboration avec des partenaires en particulier le ministère de la Santé et du Mieux-être, précise Daren Cenac, le directeur du SLASPA.

Dès la première annonce des activités de la Soufrière, le directeur général de la SLASPA a notifié sa collaboration en ces termes :  « Notre division des aéroports est en dialogue actif avec le groupe de gestion du trafic aérien des Caraïbes pour activer des plans d’urgence en cas de perturbation potentielle de l’aviation ». 

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook BLKNews – Cnews ACTUS Page – Images