Evasion de prisonniers à Saint-Martin : « une fausse information » déclarent les autorités

Vues : 2715

L’information selon laquelle 250 prisonniers se seraient évadés d’une prison de la partie néerlandaises de Saint-Martin a été démentie ce dimanche matin par le général Jean-Marc Descoux, qui dirige les forces de gendarmerie sur l’île.

Dans une interview accordée à Franceinfo, le général a déclaré qu’il y a eu une « erreur de sémantique » provenant de ses services en raison des vastes dégâts occasionnés par l’ouragan IRMA ce qui a rendu les communications difficiles. « Il est apparu très vite que c’était une fausse information, et qu’en réalité, elle était fondée sur quelque chose qui a affecté la prison, mais les Hollandais ont parfaitement géré la situation et ont maîtrisé toute tentative d’évasion« , a souligné ce dernier.

Hier soir le premier ministre, Edouard Philippe avait déclaré : « L’information selon laquelle l’établissement pénitencier de Saint-Martin aurait été détruit et aurait connu un certain nombre d’évasions n’a pas été confirmée. L’information n’est pas avérée par les autorités néerlandaises »

Par ailleurs la gendarmerie de Guadeloupe et des Iles du Nord annonce que malgré des conditions très difficiles, « les gendarmes poursuivent leur mission de sécurisation dans les rues de Saint-Martin. Des postes de contrôle sont mis en place et des patrouilles sécurisent les différents quartiers. »

Sur place, aux ordres du général Jean-Marc Descoux, 363 gendarmes sont à la manœuvre. De nouveaux renforts, en provenance de la Martinique, de la Guyane ou encore de la métropole, sont attendus dans les jours à venir.