Excédée par les bruits des ébats de sa voisine, elle lui écrit une lettre

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés :

Elle n’en pouvait visiblement plus des hurlement de sa voisine lors de ses ébats. Excédée du tapage nocturne et diurne habituel, elle a décidé de lui écrire une lettre. L’histoire ne dit pas si la voisine a répondu ou si les bruits ont cessé, mais peut-être avec le déconfinement …

A LA JEUNE FEMME QUI HURLE PENDANT SES EBATS !
Mademoiselle, à plusieurs reprises, vous nous avez fait part de vos talents d’actrice lors de vos rapports sexuels !

La méthode, plus je hurle et plus je prends de plaisir NE FONCTIONNE PAS (à part chez Jacquie et Michel),

A part mentir à votre homme, à vous-même et déranger vos voisins, il n’y a aucun intérêt à se mettre à hurler, matin, midi et soir !!

Je vous rappelle, que nous vivons dans un immeuble… Vous n’êtes pas seule !! Il y a des enfants qui entendent vos gémissements! Monsieur croyez-vous vraiment que votre femme prend autant de plaisir, jusqu’à en perdre la voix !? Je vous assure que nous, les femmes, crions à ce point seulement quand une grognasse a pris la dernière petite robe rouge en solde chez Zara !!!!

Je peux comprendre qu’en cette période de confinement, qu’il n’y ait pas grand-chose à faire.., mais vous pourriez par exemple prendre des cours de cuisine sur internet car le cœur d’un homme passe aussi par son estomac; merci de prendre note et stopper ces scènes ridicules !
Merci d’avance

Photo : conseil-amoureux.com