Facebook plus sévère désormais en cas d’intox sur les vaccins anti Covid-19

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés : ,

La plateforme a revu ses règles d’utilisation pour freiner voire faire disparaître la propagation de fausses informations concernant les vaccins contre le Covid-19.

Si vous affirmez que les vaccins contre le Covid-19 sont dangereux sur Facebook ou qu’ils servent à pucer la population, vous risquez de ne jamais voir paraître votre publication. C’est en tout cas ce qu’affirme la plateforme.

Cette décision a été prise à cause de l’affluence de publications mensongères au sujet des vaccins  contre le Covid-19.

C’est un volt face chez les responsables de Facebook car en septembre dernier, ils avaient dit exactement le contraire : Le réseau social ne s’attaquera pas aux échanges relatifs aux vaccins.
La plateforme a fait paraître une nouvelle liste de ce qu’il ne faut pas dire sur Facebook.

On se souvient qu’en décembre 2020, des indications avaient été donnée sur ces interdictions, comme par exemple les annonces qui évoquent l’intégration de micropuces dans les vaccins. Maintenant, il ne faudra pas affirmer que les vaccins contre le Covid-19 sont pas efficaces pour prévenir la maladie, que les vaccins sont toxiques ou provoquent l’autisme.

Sur la forme de l’interdiction, on a aucune précision, pas davantage sur les contrôles, ni sur les moyens mis en place pour lutter contre les intox au sujet des vaccins contre le Covid-19.