Fashion Week à l’Hôtel de Crillon : Dans les coulisses de la Mode (Vidéos et Photos)

Vues : 169

Nous sommes, le jeudi 25 janvier 2018 à la Fashion Week Paris Haute Couture à l’hôtel de Crillon, l’un des plus prestigieux palace de la capitale. Un hôtel qui abrite un somptueux décor « digne de Versailles ». 

Après trois mois de préparation, ce soir, c’est un défilé très exceptionnel qui est prévu dans le cadre de « L’Oriental Fashion Show », un évènement initié depuis 2004, par la marocaine Hind Joudar, militante et « fervente partisane du patrimoine vestimentaire oriental ». Elle est la première femme à lancer des défilés de la Mode Orientale Haute Couture dans différents Pays arabes, à l’étranger et aussi à Paris.

Du mercredi 24 au jeudi 25 janvier, pendant la Fashion Week parisienne, l’Hôtel de Crillon a vu défiler de nombreux couturiers s’inspirant de la mode orientale dans son Grand Salon appelé le Salon des Aigles, décoré à l’Antique.

Et c’est une première pour certains mannequins noirs qui défilent depuis deux jours de montrer et promouvoir «  le rayonnement et le savoir-faire de la culture orientale ».

Carole, Maylys ou Lauryne sont des pionnières, malgré leur coiffure afro les trois jeunes ont été retenues aux différents défilés des créateurs et stylistes à l’Oriental Fashion Schow (OFS).

Nous les rencontrons, et, Maylys Lheureux se confie :  « Pour moi, il s’agit d’une vraie découverte ». Certaines femmes dans les Pays arabes sont souvent des passionnées de mode et « elles s’habillent sous leur hijab », d’accessoires et de vêtements très tendance.

Les jeunes mannequins qui ont fini leur prestation, (elles ont défilé pour des couturiers de l’Inde, du Maroc, d’Italie et d’Espagne), sont encore présentes au 1er étage où se prépare un nouveau show. Après avoir vu les vêtements inspirés de l’Egypte, du Kazaksthan,de l’Algérie, du Maroc, de l’Arabie Saoudite, ou de l’Indonésie, les invités s’alignent pour le prochain défilé, il sera européen.

Il est 18h00, Patrick Boffa qui créé chaque robe en pièce unique représente la France  à « L’Oriental Fashion Show ». Directeur artistique, photographe, chorégraphe et créateur hair style exclusif pour de grande marque comme L’Oréal, Schwarzkopf ou Réné Furterer, c’est en 2013, au Maroc, que Patrick Boffa dévoile ses premières pièces uniques, où tissu et coiffure sont réglés pour magnifier avec élégance ses créations.


De la conception à la finalisation, le modèle entièrement « réalisé à la main dans les ateliers de création, sublime la femme pour laquelle, il a été réalisé avec le plus grand soin ». peut-on lire dans la brève présentation en ligne du styliste français.

Hôtel de Crillon, 10 place de la Concorde dans le huitième arrondissement de Paris. L’horloge du Salon des Aigles se remplit lentement, il est 19h. Nous déposons nos manteaux à la consigne, les hôtesses vérifient nos cartons d’invitation. (ci-dessous en rouge Michel Denis, créateur & Hair design africain et le phographe antillais Charles Jakotin).

L’occasion de croiser les invités qui participent au show, organisé par la marocaine Hind Joudar.

Le mannequin antillais Jordan Margaretta  nous précède et se dirige en coulisse. Nous le suivons.

Nous entrons dans la « ruche »  (Backstage) où attendent les premiers mannequins maquillés et coiffés, les autres affinent leur présentation.

Chrystie et Khadija (ci-dessus à droite) sont africaines, elles sont coiffeuse et maquilleuse. Elles mettent en beauté des femmes noires, blanches et arabes, qui recherchent « le glamour et n’hésitent pas à porter de produits et es vêtements de luxe qu’elles dissimulent sous leur hijab » nous confie Maylys qui a défilé au Koweit au mois de mai 2017.

La martiniquaise Maylys nous conduit dans une immense salle de maquillage. Rouge à lèvres, paillettes, fond de teint, anti-cerne et strass sont régulièrement utilisés par les professionnels du maquillage pour illuminer les visages des Tops Models et accrocher la lumière des projecteurs.

Tous les mannequins qui présentent la collection du créateur Patrick Boffa sont habillés en noir, elles portent pour l’occasion des coiffures identiques, les cheveux relevés, bordés d’un lacet de soie noir. Le noir, la couleur fétiche de l’ancien danseur classique, sa couleur, idéale sobre et strict !

La seule qui tranche en couleur crème, sera le mannequin égérie du couturier français, en robe de mariée.

Les réglages lumières sont terminés, la caméra de contrôle est faite, la bande sonore du défilé est satisfaisante et les mannequins s’alignent par ordre de passage. C’est le temps de la concentration, le Top départ est lancé.

Le Salon des Aigles est rempli. Les invités sont en place, première rangée ou troisième selon leur ticket d’entrée.

Dernières retouches.

Le défilé peut commencer. Les femmes mannequins sortent une à une des coulisses et défilent dans le splendide Salon des Aigles.

La robe mariée signe la fin de la Fashion Week Haute Couture à Paris à l’hôtel de Crillon à quelques mètres de l’Ambassade américaine, un prestigieux  hôtel réouvert en juillet dernier après quatre années de travaux de rénovation et de transformation.

 

Il est 20h10, ce sont les denières minutes à la Fashion Week Paris Haute Couture , à l’hôtel de Crillon, un des plus luxueux palaces et un des plus célèbres de Paris.

Les photographes présents, immortalisent la collection Printemps-été 2017-2018 de Patrick Boffa.

Invités, techniciens, photographes et journalistes se confondent et commencent à s’éparpiller vers la sortie quand les jeunes femmes mannequins entament leur séance de démaquillage.

Les chaises s’empilent les unes aux autres, les mannequins se détendent.

Le Salon des Aigles et le vestiaire se vident.

Paris, 20H42 à l’extrême Ouest de la Place de la Concorde

Nous quittons le palace et sommes accompagnés de Christy, la maquilleuse cap-verdienne, se dit heureuse d’avoir travaillé sur un événement aussi prestigieux. Elle repart dès demain pou d’incessantes recherches de contrats dans le domaine qu’elle a choisi, le glamour, la beauté, la Mode.

Rendez-vous à la Fashion Week-Prêt à Porter Femme qui aura lieu du 26 février au 6 mars 2018, sans aucun doute la martiniquaise Maylys Lheureux sera sur les podiums des créateurs de mode.

En attendant, voici la fin du défilé Oriental Fashion Show (OFS) en vidéo. C’était le défilé Haute Couture Paris, Printemps-Eté 2018 organisé par Hind Joudar pour « L’Oriental Fashion Show ». Jeudi 25 janvier 2018 à l’Hôtel de Crillon :

FIN DE DÉFILE AU CRILLON

Publié par Antillesboxmail – Dothy sur dimanche 28 Janvier 2018

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy

SALUT FINAL AU CRILLON PATRICK BOFFA

Publié par Antillesboxmail – Dothy sur dimanche 28 Janvier 2018

Images et Vidéos C’news Actus Dothy

Ailleurs sur le Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *