Féministes : « Plus rien pour vos beaux yeux »

Rédigé par : admin, le
Publié dans : Tribunes Libres
Mots clés : ,

On va parler du féminisme un petit peu.

Personnellement, je suis ravie que les femmes aient à ce point la parole.

Qu’elles se redécouvrent, qu’elles se sentent libre d’être des femmes et surtout des êtres humains.

Il était temps qu’on nous foute un peu la paix !

Les hommes ont eu une emprise trop importante sur nos vies, pendant trop longtemps et l’envers de la médaille ne fait que commencer.

Je pense que c’est parce que, nous les femmes sommes dotées de quelque chose en plus, de quelque chose de magique, que les hommes ont voulu nous emprisonner dans notre propre sexe.

Alors, ils nous ont fait avoir honte de nos corps, de nos désirs, de nos imperfections, de nos ambitions, de nos âges et j’en passe.

Non, j’en passe pas ! Ils nous ont fait avoir honte de notre propre humanité. De tout ce qui fait que nous sommes aussi des putains d’être humain au même titre qu’eux. On a des poils nous aussi, qu’on a pas forcément envie de se faire arracher tous les quatre matins pour vos beaux yeux. On a des vergetures sur les fesses. On a les seins qui tombent, on a du ventre, souvent moins gros que le votre en plus, alors fermez la.

On a accouché de vous et vous nous avez manquez de respect pendant toutes ces années. C’est à cause de vos têtes qu’on a le corps qui change et vous n’en êtes pas reconnaissant ? On vous couve pendant 9 mois. 9 putains de long mois ! Vous savez, vous, ce que s’est de porter un enfant ? De vous porter, vous ? Non vous ne le savez pas. Et vous ne saurez jamais ce que s’est alors foutez-nous la paix.

Vous les hommes avez même réussi pendant un temps, à retourner les femmes entre elles.

Mais cette ère change la donne et les gars… vous ne savez pas encore tout ce qui va vous arriver !

Parce qu’on est là. On l’ouvre et de plus en plus. On vous dénonce. On vous montre nos multiples talents. On vous détrône aux yeux du monde. Et ça me fait tellement plaisir. Mais alors, tellement plaisir !

Alors aimez-nous.

Respectez-nous.

Parce que sans nous, vous n’en êtes rien.

Texte écrit par L’instinctive
Photo : Thierry Cayau