Festival de Cannes : Ava Duvernay et Khadja Nin sont membres du Jury et Spike Lee en compétition

Vues : 211

Les 9 membres du Jury sont connus. Parmi eux, l’afro-américaine Ava Duvernay et l’auteur, compositeur, interprète, Khadja Nin qui est burundaise. Avec le talentueux Spike Lee, des personnalités noires du cinéma seront présentes au 71ème Festival du Cinéma à Cannes qui se tient au Palais du Festival du mardi 8 mai au samedi 19 mai 2018.

Ava Duvernay qui vient de terminer le film « A Wrinkle in Time » avec la jeune Storm Reid pour les Studios Disney. Le film pour adolescent dont Storm reid est l’actrice principale est sorti officiellement le vendredi 9 mars 2018.

Réalisatrice, productrice, scénariste, distributrice de films, Ava DuVernay a fait ses débuts au cinéma avec le documentaire This in the Life (2008). L’histoire du mouvement hip hop qui a prospéré à Los Angeles dans les années 1990.

Ava Duvernay est aussi réalisatrice de nombreux documentaires de musique de télévision dont certains diffusés sur la chaîne afro-américaines BET.

Le premier long métrage d’Ava Duvernay, I Will Follow (2010), lui a valu le prix de l’African African Film Critics Association pour le meilleur scénario. Puis en 2012, elle obtient le prix du meilleur réalisateur au festival du film de Sundance pour le film « Middle of Nowhere ».

 

Khaja Nin est auteure, compositeur et interprète. Elle est originaire du Burundi, elle a grandi à Bujumbura où dès l’âge de sept ans elle devient une des principales voix de la chorale de son école et de la cathédrale de la ville. Cadette d’une famille de huit enfants, Khadja crée un groupe de musique en 1973 avant de partir étudier à Kinshasa (Zaïre) en 1975. En 1978 elle se marie et part en Belgique.

 

Quelques année plus tard, la jeune chanteuse rencontre en 1985, son producteur, le guitariste Nicolas Fiszman. Avec lui, Khadja Nin écrit une vingtaine de titres et son premier album sort en 1992, dont les douze premier titres sont entièrement en swahili (principale langue parlée en Afrique de l’est).


Sur son album, celle qui décrit sa musique comme de «  la musique ni blanche ni noire, mais café au lait », mélange des airs de mélancolie, des rythmes afro-cubains et africains ainsi qu’un peu de rock sur le titre « Mulofa ».

 

Spike Lee de son vrai nom Shelton Jackson Lee est né à Atlanta, en Géorgie. Son père était un musicien de jazz, et sa mère, une institutrice. Spike Lee a fréquenté l’école de Morehouse College à Atlanta et a montré ses talents de réalisateur à l’Université Clark Atlanta. Après avoir été diplômé de Morehouse, Spike Lee a participé au programme de films Tisch School of Arts.

Spike Lee démarre dans la profession en 1980 et fait une adaptation de  « Naissance d’une nation de Griffith » créé en 1915 par David Wark Griffith, un court métrage de dix minutes. En 1983, avec son short film de 45 mn « Joe’s Bed-Stuy Barbershop : We Cut Heads », il remporte un Academy Award étudiant.

Ensuite trois ans plus loin, nous sommes en 1986, quand Spike Lee réalise le film « Nola Darling n’en fait qu’à tête », une comédie sur les relations sexuelles.

En 1988, Spike Lee réalise le film culte, « Do the Right Thing ». Un film qui s’inspire des tensions dans son quartier de Brooklyn à New York. Le film dépeint les tensions raciales dans le quartier de Bed-Stuy durant une très chaude journée. « Do the Right Thing » a reçu des nominations aux Oscars. Puis Spike Lee produit en 1990 « Mo « Better Blues », un biopic sur le Jazz.

En 1992, sa collaboration avec l’acteur Denzel Washington, est réussie. Et grâce à l’acteur, le film de Spike Lee est nominé aux Oscars. L’acteur est salué pour son interprétation du leader des droits civiques dans la biographie de « Malcolm X ».

 

Le rôle de documentariste de Spike Lee s’est accru au fil des années. Grâce à sa société de production 40 Acres and A Mule Filmworks, Spike Lee continue de créer et de diriger des films indépendants et des projets pour de grands studios. Pour les jeunes, il développe des programmes de stages pour aider les cinéastes en herbe.

Toutes ces actions engagées, font de Spike Lee, une personne qui compte dans la communauté noire aux USA. Marié à Tonya Lewis Lee, ils ont deux fils, Satchel et Jackson.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images cineserie/Bishashanews/linfodrome/Nofi/
Remerciements RFI Musique/IMDB

LE JURY 2018 du 71ème Festival du Cinéma de Cannes

Cate Blanchett – Présidente
(Actrice, productrice, australienne)
Chang Chen
(Acteur, chinois)
Ava DuVernay
(Scénariste, réalisatrice, productrice, américaine)
Robert Guédiguian
(Réalisateur, scénariste, producteur, français)
Khadja Nin
(Auteur, compositeur, interprète, burundaise)
Léa Seydoux
(Actrice, française)
Kristen Stewart
(Actrice, américaine)
Denis Villeneuve
(Réalisateur, scénariste, canadien)
Andrey Zvyagintsev
(Réalisateur, scénariste, russe)

Source News Letters du 71ème Festival de Cannes