Fête traditionnelle ou commerciale, Noël est avant tout joie et partage

Vues : 572

joyeux-noel

Noël arrive à grands pas et on le sent déjà dans l’air depuis près de 3 semaines maintenant. Les souvenirs d’enfances resurgissent, les odeurs, les saveurs, les fleuri noël… Les festivités sont lancées et il est temps de penser à l’organisation du grand soir. Que va t-on faire, qui va préparer le repas gargantuesque cette année, quoi offrir et à qui, que porter le jour j ? Entre ceux qui anticipent pour éviter le grand stress et ceux qui attendent la dernière minute, Noël 2013 et son lot habituel de questions, c’est parti!

« Dans le calme de la nuit et de la nuit »…Il y a les incontournables ritournelles

chanté nwel

Les chanté nwèl ont commencé aux quatre coins de l’île et les kantik sont de sortie. Que vous soyez plutôt traditionnel dans la formule ou que vous misiez sur l’originalité, il y en a pour tous les goûts : Bakwa Nwèl, Rasinn Nwèl, les Troubadours, Kantik Vauclin, An Rita ou encore Sos Kantik, toujours plus victime de son succès cette année ! Et c’est sans compter les particuliers qui choisissent de perpétuer intimement la tradition chez eux, en organisant leur chanté nwèl en famille ou entre amis jusqu’au dernier jour pour célébrer la naissance du Christ.

Et les classiques de la gastronomie traditionnelle!

Repas noel

Et puis chez nous, on aime aussi manger les bonnes choses pour les fêtes. Les traditionnels jambon de Noël, boudins et pâtés salés sont partout ! On ne tue plus le cochon engrossé toute l’année, comme à l’époque mais les mets incontournables n’en sont pas moins présents avec des déclinaisons inventives, modernité oblige. Le ragout de cochon accompagné des délicats morceaux d’ignames et ses pois d’angole consommé, en mousseline ou en purée. La groseille est reine! Elle a même eu droit, pour la troisième année consécutive, à son festival « Groseille pays » au Grand Marché pendant 11 jours. Il y a aussi ceux qui se plaisent à faire sécher les peaux d’orange pour confectionner leur shrubb maison et ceux qui l’achètent. Toujours est-il qu’en cette période, les papilles frémissent, les estomacs peut-être un peu moins.

La folle course aux cadeaux!

Oui Noël est bien là, avec sa dimension commerciale fortement critiquée. La Galléria, comme chaque année, avec ses splendides illuminations nocturnes, nous rappelle que le temps est aux cadeaux, sensationnels ou modestes en fonction de sa bourse. Ça se bouscule dans les grandes surfaces et c’est la course aux promotions. Les magasins de jouets ne désemplissent pas au grand damne des parents souvent agacés par le choix cornélien à faire parmi les listes interminables des enfants adressées au Père Noël. Merci Disney Channel, Gulli et autres chaines télévisées qui mettent de mauvaises idées dans la tête de nos bout’chous !! Les boutiques de Fort de France reste ouvertes les 4 samedis toute la journée, le stationnement est gratuit pour effectuer ses achats en toute tranquillité et permettre à nos commerçants de profiter au maximum des bienfaits financiers de fin d’année.

Noël ne le serait pas sans ses animations !

Les marchés de Noël fleurissent un peu partout. On trouve souvent quasiment tout ce dont on a besoin et surtout c’est l’opportunité de trouver la perle rare niveau cadeau, une pièce unique et originale, et encourager le formidable travail de nos artisans. Dans la lignée des animations, cette année, une comédie musicale est tournée dans les rues de Fort de France. Si vous allez ou êtes allés en ville samedi, vous avez du apercevoir l’équipe de tournage! Avec Nwel sous les ombrelles, la ville se transforme en décor de cinéma.

Nwel sous les ombrelles

Voilà finalement à quoi ce résume Noël de nos jours ? Choisir ses cadeaux dans la hâte, hésiter entre le dernier parfum à la mode, la dernière chemise tendance ou le bon d’achat, dégotter le plus belle robe pour l’occasion ? Non, on retiendra que le temps du partage et des réconciliations est toujours là, à chacun d’en tirer parti à sa manière. Et en ce qui concerne les considérations pécuniaires pour célébrer une fête avant tout religieuse, rappelons-le, heureusement, il reste, le plaisir d’être ensemble pour certain, de faire le tour de la famille et du voisinage, et la joyeuse simplicité d’une messe de minuit pour d’autres, chacun célèbre à sa manière la magie de Noël ! C’est aussi l’occasion de penser à ceux qui n’ont rien, de faire un geste et le tri parmi ce dont nous n’avons plus besoin. Le bus de Noël remplit cette honorable mission de permettre à chaque enfant de vivre comme tous les autres la magie de Noël.

Dans l’effervescence des préparatifs, dans la joie, l’amour et le partage, nous vous souhaitons à tous de bonnes fêtes et surtout un joyeux noël !

Photos : google images