Forméo 2018 : Le salon a ouvert ses portes !

Vues : 357

La deuxième édition du Salon de la Formation, des Métiers et de l’Orientation pour les Lycéens-nes de Martinique, a débuté hier au Stade Louis Achille, les 21, 22 et 23 février 2018.

Jusqu’au 23 février,  lycéens et lycéennes, parents d’élèves et professeurs sont attendus au Stade Louis Achille, afin de vivre une véritable « expérience visiteur » au cœur d’un Salon repensé « par et pour les jeunes ».

Ci-dessous,  l’intervention d’Alfred Marie-Jeanne, Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, à l’inauguration du Salon FORMEO, ce mercredi 21 février 2018 :

Mesdames et Messieurs,

D’emblée, je dois vous dire l’importance de ce Salon, de la FORmation des MEtiers et de l’Orientation. Il est dédié aux lycéennes et lycéens de Martinique. C’est un rendez-vous incontournable dont le but essentiel est d’informer, de prendre contacts, d’échanger, de questionner sur son avenir professionnel et faire choix, si possible entre les diverses propositions offertes après le baccalauréat.

Cette initiative, ne date pas d’aujourd’hui. Elle remonte à une quinzaine d’années. Elle a évolué avec le temps, en s’adaptant, mais ayant toujours pour fil conducteur la formation post-bac, tant en Martinique qu’à l’extérieur. A cet égard, si 35% de nos jeunes s’orientent vers des formations en France continentale ou ailleurs, il s’agit pour l’essentiel de formations absentes en Martinique.

Pour satisfaire à ce besoin d’information, la Collectivité Territoriale prend en charge la venue de 23 exposants extérieurs : écoles de commerce, d’ingénieurs, d’agronomie, pour ne citer que quelques exemples.

Notre volonté est double, assurer l’égalité d’accès aux informations à tous et diversifier les choix. Elle tient compte également des alternatives à offrir à ceux sortis du système scolaire ou en réorientation.

L’objectif est aussi de rapprocher l’école et le monde du travail avec des experts métiers afin de susciter l’esprit d’initiative chez les jeunes martiniquais.
Le coût prévisionnel, entièrement à la charge de la CTM, avoisine en dépenses directes 450 000 €, hors frais internes.

Ce budget conséquent, en période de fortes tensions budgétaires, marque, s’il en était besoin, la place que nous donnons aux problématiques de l’éducation de notre jeunesse.
Mon engagement personnel ne date pas d’aujourd’hui, car le prof que j’ai été se considère comme un perpétuel étudiant.

Vous comprendrez donc qu’il était important pour la Collectivité Territoriale, pour notre jeunesse, de maintenir ce salon cette année, malgré les nombreux aléas.
Ce salon doit épouser son temps, il doit évoluer, pour anticiper les attentes, des lycéens et s‘adapter aux outils modernes de communication.

Il y a là un chantier d’importance, que nous ouvrirons bientôt.
Sans plus tarder, je déclare ouvert le Salon FORMEO 2018. Bonnes visites, bons contacts,
Fructueux renseignements, judicieuses décisions.

Mèsi An Pil, Mèsi An Chay.
Alfred MARIE-JEANNE
Président du Conseil exécutif Collectivité Territoriale de Martinique