France : La découverte de cas groupés de Covid-19 ce week-end, ravive la peur d’un rebond au 1er jour du déconfinement

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés :

France : La découverte de cas groupés de COVID19 ce wee-kend, ravive la peur d’un rebond au 1er jour du déconfinement.

Alors que l’Hexagone et les Outre-mer abordent, ce lundi 11 mai, leur première journée de déconfinement, la découverte ce week-end de plusieurs cas groupés de Covid-19 (clusters) inquiète et relance la vigilance des autorités sanitaires.

Ce week-end, la France a été touchée par l’apparition de plusieurs clusters parmi lesquels plusieurs personnes testées étaient asymptomatiques, c’est à dire qu’elles ne présentaient aucun signe clinique de la maladie.

En Vendée quatre cas positifs ont été confirmés sur des salariés d’une entreprise d’agroalimentaire.

Le département est passé sous surveillance de l’Agence régionale de Santé après la découverte de ces cas testés positifs au sein d’un abattoir de volailles situé à Essarts-en-Bocage.
Un premier dépistage massif a été organisé et une deuxième série de tests avec environ 400 prélèvements devrait se poursuivre ce lundi sur le reste du personnel.

L’ARS précise que les enquêtes sur les «sujets contacts » ont été lancés dimanche.
A Clamart, dans la région parisienne, sept jeunes asymptomatiques ont été testés positifs au Covid-19 dans un foyer de jeunes travailleurs. Un salarié contaminé au coronavirus, a provoqué un dépistage massif du personnel et des résidents.

L’ARS indiqué avoir pris contact avec toutes les personnes concernées afin d’identifier les cas contacts.

Par ailleurs, en Nouvelle-Aquitaine, l’ARS a indiqué samedi que plusieurs membres du personnel du collège Gérard-Philipe de Chauvigny avaient été testés positifs au Covid-19, le premier cas ayant été identifié jeudi 7 mai. Des résultats des tests effectués auprès des personnels de l’établissement, venus préparer la rentrée du 18 mai, ont révélé que 4 membres du personnel étaient positifs.

En Dordogne, neuf cas de Covid-19 ont été confirmés, après la découverte d’un homme, issu de la communauté portugaise, atteint du coronavirus, qui avait assisté, fin avril, à des obsèques dans la commune d’Eglise-Neuve-de-Vergt.

L’information a été diffusée samedi par l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine ce samedi. Au total, sur les 127 personnes contacts, issues de la communauté portugaise dépistées, 103 résultats sont à ce jour parvenus. Il n’y a aucun grave, assure l’ARS de Nouvelle-Aquitaine. Là aussi, les personnes testées étaient asymptomatiques.

Le dernier bilan de l’épidémie de coronavirus en France affiche toujours une mortalité élevée avec plus de 26.000 décès et encore 70 morts de plus, selon le dernier bilan de ce dimanche 10 mai.

Il s’agit toutefois du plus faible bilan depuis le confinement.
Selon les derniers chiffres, 139.063 cas ont été confirmés par PCR (Ehpad compris) dont 73.143 cas en Ehpad (35.046 confirmés). Depuis le début de l’épidémie la France a enregistré 26.380 décès au total dont 16.642 décès à l’hôpital et 9.738 en Ehpad.

Il y a 22.569 personnes toujours hospitalisées dont 2.776 sont actuellement en réanimation. On compte 56.217 personnes sorties de l’hôpital.