Francky Vincent raconte son dépucelage à Thierry Ardisson sur la chaîne C8 !

Vues : 1819

Francky Vincent intarissable sur le sexe en présence de Nagui, Laurent Baffie et des autres invités de Thierry Ardisson, l’homme en noir de la télévision.  

Ce samedi 18 mars, reçu dans l’émission de Thierry Ardisson « Salut les Terriens », pour son best of de ses meilleurs titres et son autobiographie prévue pour septembre 2017, le guadeloupéen a fait de surprenantes confidences sur le plateau de C8. Pas précoce Francky Vincent !

L’antillais célèbre pour ses chansons très coquines, a répondu à Thierry Ardisson sans détour à une question posée sur son dépucelage « jugé tardif ». C’est seulement à 19 ans, reconnaît le chanteur du « Fruit de la Passion », qu’il aurait perdu sa virginité. Francky Vincent a poursuivi en expliquant à Thierry Ardisson, qu’il était important pour lui d’avoir l’aval de sa mère. Une maman stricte qui enseignait le catéchisme quand son fils Francky, dès l’âge de 17 ans interprétait déjà des chansons coquines.

Quant à sa toute première fois, l’ancien participant de la « Ferme Célébrités en Afrique », en garde un bon souvenir :  « C’était une grande fête pour moi et c’est vrai que j’ai vraiment dû apprivoiser cette brûlure que j’ai eu au niveau de la personne en question. » a-t-il répondu sans ciller.

Thierry Ardisson curieux et surpris que l’antillais soit si prude durant son adolescence veut en savoir plus. Mais Francky Vincent se rattrape tout fier de lui donner le nombre de ses conquêtes : « Dans ma vie, j’ai eu une femme par semaine. Y’a combien de semaines ? 52 ? En une décennie ça fait 520 à peu près ». Thierry Ardisson, les invités et les téléspectateurs sont interloqués.

Incorrigible le guadeloupéen Francky Vincent. La suite en replay sur C8.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *