Fusillade devant le Maximus : 3 blessés et une fermeture administrative

Le week-end dernier, dans la nuit de vendredi (10 juin) à samedi (11 juin), des coups de feu ont été tirés devant la discothèque Maximus. Trois personnes seraient blessées et la boite de nuit ferait l’objet d’une fermeture administrative. Il semblerait qu’il s’agisse du match retour de la fusillade du Paparazzi.

Pour l’instant le déroulement des faits semble assez flou. Mais une chose est sure, des coups de feu ont bien été tirés devant la discothèque Maximus, au Lamentin. Tout aurait commencé d’une bagarre entre deux hommes de bandes rivales à l’intérieur de l’établissement. Voyant les choses mal tourner, la soirée est écourtée et les clients sont invités à sortir.

Une fois à l’extérieur, l’un des deux sort une arme à feu et tire sur son adversaire. Ce dernier serait blessé à l’épaule. L’homme tire à nouveau pour prendre la fuite et aurait blessé également une autre personne. Le tireur aurait été rattrapé et passé à tabac par un groupe d’individus, dans un champ non loin de la discothèque. Les policiers l’auraient retrouvé gravement blessé, sans dents avec une énorme entaille au niveau du front et une oreille presque arrachée  L’homme blessé à l’épaule aurait été retrouvé sur l’autoroute, dans le couloir du TCSP, baignant dans une mare de sang.

Une source proche du dossier indiquerait que les protagonistes dans cette affaire seraient en lien direct avec la fusillade du Paparazzi en décembre dernier. Une sorte de match retour, car il semblerait que les tensions ne soit pas apaisées depuis le tragique faits divers qui avait fait trois morts.

Suite à ce nouvel incident, l’établissement Maximus ferait l’objet d’une fermeture administrative de 8 jours. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que des coups de feu sont tirés devant cet établissement. Il y a quelque temps un vigile avait été blessé par balle.