Fusillade : Un héros sauve des enfants d’une tuerie, 20 personnes sont mortes et 26 sont blessées

Ce militaire, Glen Oakley était entrain de faire ses courses dans un magasin au Texas quand une fusillade a eu lieu, ce samedi. 20 personnes sont mortes et 26 autres sont blessées selon les derniers chiffres. Glen Oakley décrit comme un héros dans la presse américaine a sauvé des enfants qui avaient perdu leurs parents dans la panique. L’Amérique salue l’acte de bravoure du militaire.

Glen Oakley, militaire qui faisait son shopping

Samedi 3 août dans un centre commercial d’El Paso au Texas au sud des Etats-Unis qui reçoit entre 1000 et 3000 clients et qui compte 100 employés, un homme a tiré sur les acheteurs semant la mort au tour de lui. l’individu a été interpellé, la police soupçonne un crime à caractère raciste.

Le tueur au Centre commercial (El Paso – Texas)

Glen Oakley, âgé de 22 ans faisait du shopping dans un magasin d’articles de sport, il était 10h du matin au Texas (17h à Paris). La scène est racontée par le militaire à la chaîne américaine MSNBC. Le militaire entend plusieurs coups de feu mais peine à croire ce qu’il se passe. Après avoir entendu d’autres tirs, Glen Oakley qui achetait un maillot à Foot Locker, décide alors d’intervenir.

Le militaire  a déclaré aux journalistes qu’il a sorti son pistolet en entendant les premiers coups de feu, mais que son attention s’était rapidement tournée vers les enfants. Il s’est alors mis à courir, les attrapant comme il pouvait pour les emmener en lieu sûr.

Après la fusillade

A la chaîne MSNBC (MSNBC est une chaîne d’information en continu du câble diffusée aux États-Unis et au Canada),  Glen Oakley explique : « Je vois tout un groupe d’enfants qui courent sans leurs parents, j’ai mon sac à la main, j’essaie d’en ramasser autant que je peux et je cours. Ils sont tellement angoissés, ils me lâchent – Quand je suis sorti, je suppose qu’un des flics pensait que j’étais le tireur alors je devais leur montrer que je possédais un permis – J’ai appelé un ami, et je suis ici maintenant (dehors), mais c’était juste un groupe d’enfants. Je tremble. Un groupe d’enfants. Ils étaient sans leurs parents. J’essayais d’en ramasser autant que possible pour les faire sortir avec moi. »

L’homme à l’origine de cette tuerie aurait ouvert le feu sur le parking avant de pénétrer dans le centre commercial situé à la frontière entre le Mexique et l’État du Nouveau-Mexique.

Selon la police, un texte circulant sur Internet, attribué au tireur, dénonce “une invasion hispanique du Texas”. Cette note fait référence à la tuerie commise par un suprémaciste blanc dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande (51 morts, le 15 mars) :  » Nous avons un manifeste de cet individu qui indique un lien possible avec un crime de haine”, a annoncé Greg Allen le chef de la police d’El Paso.

Cette fusillade est la 250ème tuerie de masse perpétrée en 215 jours aux Etats-Unis.

Quelques heures après cette tuerie de masse, une autre fusillade à Dayton dans l’Ohio au Nord des Etats-Unis a fait 9 victimes. Le tireur est mort et 16 autres personnes sont hospitalisées pour des blessures graves, ont indiqué les autorités de Dayton.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images captures d’écran