Fusillades aux Terre Sainvilles : deux vénézuéliens emprisonnés à Ducos

Vues : 1598

L’enquête a progressé très rapidement selon le Procureur de la République. Les enquêteurs du commissariat de police de Fort-de-France ont placé en garde à vue dimanche après-midi deux hommes vénézuéliens de 25 ans et de 31 ans. Ils ont ensuite été présentés au parquet de Fort-de-France en comparution immédiate ce mercredi 30 mai.

L’homme âgé de 31 ans a été condamné à une peine de deux ans d’emprisonnement pour violences avec arme. Celui âgé de 25 ans a été condamné à une peine d’une année d’emprisonnement pour complicité de violences avec arme. Ils ont tous deux été placés en détention.

L’homme âgé de 31 ans, et qui est arrivé en Martinique depuis seulement une semaine, a reconnu avoir tiré sur la victime, tout en précisant qu’il l’a fait car il craignait que son adversaire ne lui tire dessus avant. Le trentenaire n’a pas donné d’explication plus précise à la justice sur  les raisons qui ont conduit les deux protagonistes à cette situation.

L’autre homme âgé de 25 ans, pilote du deux roues sur lequel se trouvait le tireur, a nié avoir d’une façon ou d’une autre avoir participé à tout cela. Il faut rappeler que vendredi 25 mai à 19 heures 30, un homme a été déposée par un automobiliste au CHU de Fort de France. Il présentait une blessure provoquée par une arme à feu au niveau de la jambe gauche.

Cette victime est un homme âgé de 21 ans, de nationalité saint-lucienne. Son pronostic vital n’est pas engagé. Il a expliqué avoir reçu la balle alors qu’il se trouvait non loin du cimetière des Terre Sainville. Les enquêteurs veulent encore déterminer les circonstances de ce tir.

La Sureté départementale de la direction départementale de la sécurité publique a été saisie par le parquet.