Gastronomie : Un moment d’égarement avec Fred Forset

Rédigé par : Alain THETIS, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Parmi nombreux post que je reçois tous les jours sur ma page FaceBook, un, concernant le chef cuisinier du restaurant « Le Van Cliff » situé rue Nobel à Jarry, a attiré mon attention. J’envoie alors un message whatsapp à une copine qui était également curieuse de goûter à la cuisine exotique de ce scandinave adopté par la Guadeloupe. On y découvre également un cadre entièrement rénové, des couleurs vives et chatoyantes, décor cosy et épuré, salon de thé et de détente. Bref, ça s’annonçait plutôt bien.

A table !
Fort de ses 25 ans d’expérience culinaires, Fred Forset aurait également pû faire carrière dans la mode. Heureusement pour nous, il a choisi la cuisine. D’origine norvégienne, il a pratiquement fait le tour du monde et a décidé de s’installer en Guadeloupe, pour relever un nouveau challenge au restaurant Van Cliff.

Rapidement, le responsable de salle nous installe à notre guise pour passer commande.
Après un cocktail maison de Jordan, élu meilleur barmen de l’année par Gault et Millau, nous patientons avec des mise s en bouche composé de crème de mousse, de cornet de foie de volaille, tartelettes Saint-Jacques et quenelle de chèvre et fines herbes.

Ne souhaitons pas en dire plus, sur le menu, la carte est renouvelée tous les jours avec des produits frais du terroir livré par des agriculteurs membre d’une coopérative agricole. Le menu est essentiellement composé de produit locaux cuisinés à la mode française. Un repas coloré, le tout arrosé par un excellent verre de Beaujolais… Toujours avec « mode et ration ».

Au diable les calories
Autour d’un café ou d’un thé, on admire une île flottante, une boule de glace vanille, un moelleux au chocolat framboise, une madeleine, trois tranches d’ananas, une religieuse à la mangue, un coulis à la framboise…Et c’est tout !

Let the music play !
Lorsqu’on à goûté à la cuisine de Fred Forset, inutile de desserrer sa ceinture. On a seulement une folle envie de s’allonger dans son hamac, très très loin du bureau, en pensant au prochain fricassé de lambis que nous dégusterons un autre jour. Dorénavant le Van Cliff fait parti de nos favoris, et nous reviendrons un vendredi soir apprécier le groupe de jazz ou encore peut-être une soirée spéciale célibataire organisée par Sophia Dinane la responsable la responsale du site, mais cette fois-ci, sans aucun doute, je n’enverrai aucun message whatsapp !

Photos : Alain Thetis