Gay Pride : « Nous voulons être libres, vivre sans être jugés » deux jeunes martiniquais à Paris

Vues : 2786

Stigmatisées, critiquées, les personnes homosexuelles vivent un enfer dans certaines régions du monde. Aux Antilles, ils ne sont pas mieux lotis. Pourtant, la communauté LGBT résiste et se fait entendre dans une société française qui se veut largement hétérosexuelle ou bisexuelle. Malgré les avancés très concrètes comme le « mariage pour tous », gagné au forceps, les lesbiennes, les gays, les trangenres sont régulièrement critiqués sur les réseaux sociaux.

Après les tags anti-LGBT dans le Marais, les passages à piétons vandalisés près de l’Hôtel de Ville et la dégradation de banderoles sur les murs de l’Assemblée nationale, force est de constater que les LGBT sont souvent silencieux et dénoncent peu les attaques dont ils font l’objet.

Que ce soit par peur ou par ignorance, cette communauté reste un groupe à part aux yeux de nombreux citoyens homophobes.

Les regroupements comme la « Marche des Fiertés », existent pour célébrer l’union, la solidarité entre LGBT mais aussi pour sortir de la « banalisation de l’homosexualité » et dénoncer les injustices, qu’ils subissent encore.

Cette année, le thème de la manifestation était la lutte contre toutes les discriminations dans le sport et la vie quotidienne .

Samedi 30 juin, parmi le demi-million de fêtards, dansant sous les bannières arc-en-ciel, deux jeunes martiniquais profitent de notre caméra pour expliquer qui ils sont vraiment, ce qu’ils attendent de cette « Marche de la Fierté » et pourquoi on devrait les respecter : « Nous pouvons être vos amis » pourrait-être l’essentiel de leur message :

Ecoutez Frankie Ann :

Ils sont jeunes et défendent leurs droits d'être libres (C'news Actus Dothy)

LA MARCHE DE LA FIERTE – PARIS – DIASPORA : Une manifestation pour la lutte contre toutes les discriminations dans le sport et surtout dans la vie quotidienne. Réalisation : Dorothée Audibert-Champenois / C'news Actus Dothy

Publiée par Antillesboxmail – Dothy sur Lundi 2 juillet 2018

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter


Images et Vidéo C’news Actus Dothy