Gérald Babin est décédé « une défaillance cardiaque » indique le parquet de Créteil

Vues : 10

Le décès du candidat de Koh-Lanta Gérald Babin est imputable à « une défaillance cardiaque sur cardiopathie dilatée, une pathologie du cœur », selon les conclusions d’un pré-rapport d’autopsie rendues publiques vendredi par le parquet de Créteil. Les examens médicolégaux n’ont pas conduit à la découverte de traces d’anabolisant ou de « substance médicamenteuse toxique ou stupéfiante » dans le corps de Gérald Babin, selon un communiqué transmis par le procureur de la République de Créteil, Nathalie Bécache.

Ces examens ont seulement relevé la présence de « substances médicamenteuses à concentration thérapeutique », selon la même source. Tous ces éléments plaident en faveur d’une « défaillance cardiaque sur cardiopathie dilatée », a précisé le parquet qui a ouvert une enquête préliminaire pour homicide involontaire le 27 mars, cinq jours après le décès du candidat au Cambodge. La « cardiopathie dilatée » est une pathologie du coeur où les cavités sont « dilatées », à savoir trop grandes pour que le muscle cardiaque assure pleinement sa fonction de pompe. Cette déformation, d’origine congénitale ou « acquise » (à la suite d’une infection ou de la prise de produit toxique), provoque un risque accru de mort subite.

« Les investigations se poursuivent pour déterminer les circonstances exactes dans lesquelles le malaise fatal de monsieur Babin et les conditions de sa prise en charge médicale », a indiqué le parquet. Elles seront complétées par tout élément d’ordre médical concernant l’état de santé du jeune homme décédé à 25 ans et « son aptitude à participer aux épreuves du jeu télévisé », a ajouté la même source. Le parquet a rappelé que les premiers témoins des faits avaient été auditionnés par les policiers de la police judiciaire en charge de l’enquête qui ont commencé à exploiter les enregistrements vidéo transmis par la société de production, Adventure Line Productions (ALP).

Des centaines de personnes ont assisté ce vendredi à Nemours, en Seine-et-Marne, aux obsèques du jeune martiniquais.

Source : AFP