Gérald Babin ne souffrait d’aucun problème cardiaque selon l’autopsie

Vues : 11

[Mise à jour 0 9:00]

Contrairement à ce qu’affirme le journal ce jeudi Le Point, aucune trace d’anabolisants n’a été décelée dans le corps de Gérald Babin, le candidat mort d’une crise cardiaque au premier jour de Koh-Lanta.

« A ce stade des examens et analyses, aucune trace de produit suspect n’a été détectée », précise le parquet de Créteil, en charge de l’enquête préliminaire pour « homicide involontaire ». Le rapport définitif d’autopsie et les analyses toxicologiques sont toujours en cours selon Europe1.

Gérald Babin, 25 ans, participant de la 16ème saison de Koh-Lanta, est décédé le 22 mars d’un arrêt cardiaque lors de la première journée de tournage au Cambodge.

[Mise à jour le 04 avril 2013 à 05:00]

Les rebondissements se succèdent dans l’affaire Koh Lanta. Selon un article du journal Le Point daté ce jour, des premières analyses toxicologiques auraient révélé la présence d’anabolisants dans le corps de Gérald Babin. Le candidat de 25 ans était mort lors du premier jour de tournage de l’émission de télé-réalité, succombant à une attaque cardiaque.

Pour l’heure, cette information n’a pas été confirmée par les autorités en charge de l’enquête.

Denis Brogniart, présentateur de Koh Lanta, qui ne s’était jamais exprimé sur ce drame a décidé de sortir de son silence et de s’adresser en priorité à son public. Il publie une lettre à 10h30 sur le site TF1  :

« Si je n’ai pas pris la parole depuis le drame, c’est pour respecter la douleur et le deuil de la famille de Gerald Babin, ses parents, sa petite sœur,  sa compagne et tous ses proches. Ce sont des gens d’une rare dignité que j’ai appris à connaitre lorsqu’ils sont venus au Cambodge se recueillir aupres de leur fils et le ramener en France. A cette occasion dailleurs, ils ont pu rencontrer le Dr Costa et lui poser toutes les questions.

Il est vrai aussi que j’ai été dévasté par cet événement et la mort brutale de Thierry Costa n’a fait que renforcer cette douleur. Il m’était donc difficile d’en parler. Mais, je comprends aussi que mon silence puisse vous sembler étonnant.

Gérald ne laissait personne indifférent. Son sourire communicatif, sa gentillesse et sa prévenance m’ont marqué, tout comme sa belle histoire d’amour avec sa compagne. Cette histoire était un vrai exemple de tolérance, un mélange de culture et de religion.

Depuis sa disparition, des propos anonymes ou publics, ont porté des accusations graves sur l’organisation des secours et ont mis en cause le travail du Docteur Costa, sa réactivité et son éthique.

Thierry a exercé son métier avec un grand professionnalisme. Selon moi, tout a été mis en oeuvre pour que Gérald soit pris en charge dans les meilleures conditions.

Au-dela de la colére que je ressens contre ces allégations destructrices, je suis aujourdhui aux contacts des familles de Gérald et Thierry.

Thierry  était un grand médecin. Il incarnait la joie de vivre. Il était depuis 3 ans mon complice de sport, mon partenaire de course pied. C’est à lui que j’aimais me confier. Il avait toujours un mot sympa pour les autres. Il était mon ami, un homme qui faisait l’unanimité auprés des aventuriers et des membres de la production. La médecine était sa vocation, sa raison de vivre.

Voila pourquoi il n’a pas supporté qu’on le salisse, qu’on mette en doute ses compétences et son engagement.

Aujourd’hui, toutes mes penseés vont vers Gérald, Thierry et leurs familles. Je ne souhaite qu’une chose, que l’enquete préliminaire se déroule dans la sérénité et permette de faire toute la lumiére sur ces événements tragiques, afin que la vérité soit dite. »

Denis Brogniart

[Publié le 30 mars 2013]

L’autopsie de Gérald Babin, le candidat mort pendant le tournage de Koh Lanta, vient de livrer ses premiers secrets. Le jeune homme ne souffrait d’aucun trouble cardiaque…

Les résultats de l’autopsie sont tombés et ont été dévoilés par RTL. Le rédacteur en chef, aurait eu connaissance des fameux résultats. On apprend sur le site de RTL que : « Aucune anomalie cardiaque ou vasculaire n’a été détectée …. Le candidat ne présenterait à priori aucune pathologie susceptible d’avoir causé son décès…Prudence toutefois, car ces résultats sont partiels… Les enquêteurs vont dès le début de la semaine prochaine procéder aux auditions… Les images tournées sur place vont être saisies… ».

Si on comprend bien, Gérard Babin ne souffrait d’aucune maladie cardiaque pouvant expliquer les arrêts cardiaques qu’il a eus. Selon RTL, la famille du disparu sera prochainement interrogée pour savoir si leur proche avait déjà eu ce genre de problème. Et toujours selon la radio, le médecin de Koh Lanta ainsi que l’infirmière qui ont prodigué les premiers soins vont être auditionnés.

Gérald Babin, un jeune homme de 25 ans, est mort en participant à la saison 13 de Koh Lanta au Cambodge. C’est lors du premier jour de tournage que l’aventurier est décédé, le 22 mars dernier. Depuis le tournage a été arrêté et l’émission annulée. Les candidats ont été rapatriés en France ainsi que le corps de Gérald Babin qui a subi une autopsie le 29 mars.

D’après les premières informations, Gérald Babin a fait plusieurs arrêts cardiaques après s’être plaint de douleurs dans le bras juste après une épreuve. Le médecin de l’émission serait intervenu et il aurait été décidé de transférer le jeune homme à l’hôpital. Pendant le trajet, il fait 2 arrêts cardiaques et succombe à un dernier à son arrivée à l’hôpital. Mais d’après un premier témoignage tout ne se serait pas passé si bien et si vite et la production est accusée par ce témoin anonyme de certains manquements. Face à ces propos, Adventure Line Production qui produit Koh Lanta a décidé de porter plainte pour diffamation. Mais un second témoignage dévoilé par la radio RMC confirme les dires de la première source et accable une nouvelle fois Koh Lanta. Dans cette sombre histoire, on ne sait pas bien qui dit vrai et qui dit faux.

Les images du tournage devraient être saisies pour faire la lumière sur la mort prématurée d’un garçon qui avait toute la vie devant lui. Sur les bandes, on verrait le déroulement de l’épreuve et l’arrivée du médecin. On pourra donc voir si l’intervention a été rapide ou si comme l’affirme la seconde source anonyme, les choses ont peu-être un peu traîné.