Glissements de terrain à Sainte-Marie : Plusieurs maisons sont « inhabitables » ou à « surveiller » de près

Plusieurs glissements de terrain sont survenus ces derniers jours à Sainte-Marie suite aux pluies diluviennes. Ces phénomènes ont occasionné des dégâts considérables sur les réseaux routiers, en particulier à Bezaudin et à Saint-Jacques, où la RD 25 a cédé au niveau du lieu-dit Morne Théodore. Egalement une quarantaine de maisons sont « inhabitables » ou à « surveiller » de près, indique le conseiller exécutif Francis Carole :

Les importants glissements de terrain qui sont survenus ces derniers jours à Sainte-Marie ont occasionné des dégâts considérables sur les ouvrages routiers, en particulier à Bezaudin et à Saint-Jacques.

Les importants glissements de terrain qui sont survenus ces derniers jours à Sainte-Marie ont occasionné des dégâts considérables sur les ouvrages routiers, en particulier à Bezaudin et à Saint-Jacques.

Les fortes pluies annoncées pour ce week-end risquent d’aggraver le phénomène en cours, les terrains -surtout dans les quartiers Fond ST. Jacques et Pain de Sucre- n’étant pas encore stabilisés.

Comme nous avons pu le constater de visu, ce samedi matin, avec les services municipaux de la ville, très mobilisés, les conséquences sur les habitations sont d’ores et déjà lourdes. Au moment où nous écrivons, pas loin d’une quarantaine de maisons sont « inhabitables » ou à « surveiller » de près, dans les quartiers Félicité-Etoile, Derrière-Morne, Saint-Jacques, Morne Des Esses, Reculée, Union, Pérou, Fourniols ou encore Rodon. Le bilan risque d’être plus lourd.
Face à cette catastrophe, les solidarités familiales et de voisinage s’activent, même si on sait que derrière chaque maison détruite, chaque départ précipité, ce sont aussi des pans de vie qui s’effondrent dans la douleur.

Comme l’a rappelé le président du conseil exécutif, l’engagement de la CTM auprès de l’ensemble des municipalités est total et nos services techniques et sociaux sont à pied d’œuvre.
Francis CAROLE
MARTINIQUE
Samedi 14 novembre 2020

Publiée par Francis Carole sur Samedi 14 novembre 2020