Gonzalo toujours au stade de tempête : Averses et rafales de vents « soutenues » prévues samedi en périphérie nord de la Martinique

Météo-France prévoit pour samedi des averses et des rafales de vent « soutenues », en périphérie nord de la Martinique, lors du passage de la tempête tropicale Gonzalo, qui devrait vraisemblablement épargner l’île, à ce stade des prévisions.

La perturbation est toujours classée « tempête tropicale forte». Elle ne s’est pas transformée, pour le moment, en « ouragan » comme le craignait Météo-France, soulignent les experts.

« La tempête tropicale Gonzalo a du mal à se renforcer dans un environnement finalement pas si favorable que cela, notamment à cause d’intrusion d’air sec », commentent les experts.
« Ce cyclone de petite taille est toujours prévu de passer sur le sud de l’Arc Antillais samedi, possiblement entre Grenade et St-Vincent, avec un timing légèrement retardé par rapport aux prévisions de ce matin et avec une intensité très incertaine », ajoutent-ils.

« Selon ce scénario, il n’est pas prévu de conditions de tempête tropicale sur les territoires français des Antilles. Néanmoins, la Martinique en périphérie Nord de la perturbation pourrait subir un temps perturbé samedi avec de nombreuses averses et des rafales de vent soutenues », indiquent-ils.

Qualifiée de « tempête tropicale forte », Gonzalo est jugé de petite taille. Le phénomène se dirige vers le sud de l’Arc Antillais le long du 10 Nord avec un passage prévu du centre samedi, possiblement entre Grenade et St-Vincent, prévoient les experts de Météo-France.

« A cette échéance, les erreurs de prévisions de trajectoires sont souvent de plusieurs dizaines de kilomètres », font-ils observer, soulignant « que du fait de sa petite taille et de sa structure plus ou moins organisée et dissymétrique, les prévisions d’intensité d’ici samedi sont très complexes ».