Grâce à sa passion du Golf, un homme est libéré après 27 ans de prison pour un crime qu’il n’a pas commis

Vues : 887

Son intérêt pour le golf l’a sauvé. Un détenu qui purgeait une peine de 39 ans de prison a été libéré grâce à son Art pour le golf.

Ses co-détenus ne comprenaient pas qu’il puisse passer tout son temps à la création de maquettes de golf hyper-détaillé à partir de crayons de couleur.

« Les gars ne peuvent pas comprendre », a déclaré Valentin Dixon au magazine  Golf Digest : « Ils disent toujours que je n’ai pas besoin de dessiner ce truc de golf. Je sais que cela n’a aucun sens, mais pour une raison quelconque, mon esprit est à l’écoute de ce jeu. »

En mai 2012, Golf Digest a présenté le profil du détenu Valentin Dixon, qui pourtant s’il n’a jamais pratiqué ce sport.

L’histoire de Valentin Dixon dans le magazine a attiré l’attention de trois étudiants de l’Université de Georgetown, qui ont décidé de jeter un coup d’œil sur son cas. Les étudiants ont constaté des incohérences flagrantes avec des témoignages, un travail policier insuffisant, un manque de preuves physiques et, pire encore, une confession vidéo sur le meurtre d’un autre homme.

Valentino Dixon originaire de New York, vient d’être libéré. Il a purgé 27 ans de prison pour un crime qu’il n’avait pas commis. Dixon purgeait une longue peine de prison après avoir été reconnu coupable du meurtre de Torriano Jackson.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news actus Dothy
Images capture d’écran/Twitter