Grève à la clinique Sainte-Marie : Risque de durcissement du mouvement

Vues : 238

Le personnel de la clinique Sainte-Marie en grève depuis six jours reste déterminé et ne relâche pas la pression ce lundi 20 février.

Les usagers qui empruntent la route de Clairière peuvent voir les salariés et les entendre toute la journée, banderoles au poing, tentant de sensibiliser tout un chacun à leurs griefs.

Dernier élément en date dans ce conflit, la direction propose une augmentation de 20 euros de la prime annuelle de 60 euros déjà perçue par le personnel. Ce dernier refuse catégoriquement.

« 20 euros pour le personnel soignant mais yo yo ni 50000 euros » scandaient les grévistes ce matin.

Les employés en grève exigent également de meilleures conditions de travail.

C’est le mercredi 15 février dernier que le personnel de l’établissement hospitalier a démarré la grève. La rencontre avec les dirigeants venus spécialement de la Guadeloupe n’a pas contribué à aplanir les choses et à rapprocher les points de vue. Pour le moment on ignore si une nouvelle table ronde est prévue entre les deux parties, ce qui permettrait peut être de mettre un terme à ce bras de fer avant la trêve carnavalesque.

Déborah Jean-Louis.