Grève CFTU Mozaïk : « Le service minimum n’est pas de la responsabilité du Préfet »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
mozaik-octobre

Dans ce conflit qui dure depuis plus d’une semaine aucune solution n’a été trouvée pour que les bus  de la CFTU Mozaïk et le TCSP reprennent du service au grand dam des usagers. Ces derniers réclament un service minimum qui tarde à venir.

Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’Association des Usagers Transports de Martinique (AUTM), a été reçue à la préfecture, pour présenter l’association mais aussi pour réclamer la mise en place d’un service minimum du transport public.

Malheureusement, il lui a été répondu que « le service minimum n’est pas de la responsabilité du Préfet mais celle de Martinique Transport, Societé délégataire. »

Pourtant le 13 novembre dernier Alfred Marie-Jeanne, Président de Martinique Transport a rappelé dans un communiqué « l’impérieuse nécessité pour chacun des délégataires de définir les conditions d’un service public minimum. Une attention particulière sera portée sur ce sujet dans les plus brefs délais » ! Mais à ce jour toujours rien et après jours de blocage suite au licenciement d’une salariée pour faute grave, la galère continue pour les usagers de la CFTU Mozaïk.

Pire, la perspective d’une solution n’est pas du tout à l’ordre du jour, bien au contraire !  Car L’UTT/ CSTM pourrait prendre part au mouvement.

Ci-dessous le compte rendu de l’AUTM:

Compte rendu de l’audience en Préfecture avec le directeur de Cabinet du Préfet, Christophe Lanteri
Vendredi 16 novembre 2018 – 17h30
AUTM a présenté l’association des usagers de transport de Martinique.
Nous avons évoqué le service minimum.
La nécessité d’instaurer un dialogue.
AUTM a évoqué le souhait que la préfecture de Martinique annonce soit par voie de presse ou sur sa page Facebook, le rôle du préfet dans ce cas de figure avec la CFTU.
La nécessité d’un accord rapide pour les usagers.
Conclusion :
Le service minimum n’est pas de la responsabilité du Préfet mais de Martinique Transport, Societé délégataire (Sauf cas de Blocage de routes).
Toutefois il est très attentif au conflit de la CFTU.
Chers usagers,
AUTM pa ka moli, nou la épi zot !
La présidente
Manuéla Amable-Potiron