Grève des médecins en Martinique : Les cabinets fermés pendant les fêtes

Vues : 5

Mieux vaut ne pas tomber malade à Noël ! Emboîtant le pas à leurs collègues de la Métropole, les médecins libéraux de l’île entament, pendant les fêtes, un mouvement de grève pour dire non au projet de loi Santé porté par Marisol Touraine.

Le mouvement de grève, lancé ce lundi matin par les urgentistes, concerne l’ensemble des professionnels de santé. Ainsi, ces derniers, bientôt rejoints par les généralistes et les spécialistes, le seront également par les libéraux.

La Martinique ne sera donc pas en reste, puisque les médecins affiliés au Syndicat des Médecins de la Martinique, la principale confédération de l’île, feront également entendre leurs voix ce mercredi 24 décembre. Comme leurs collègues de l’Hexagone, ils fermeront leurs cabinets pendant la période des fêtes.

Ils entendent protester contre certains points du projet de loi Santé, lequel devrait être discuté au Parlement dès le mois d’avril prochain. Il s’agit de dire non à une mesure qui, selon le porte-parole du Syndicat des Médecins de Martinique, Jean Mogade, risque de fragiliser d’avantage la profession en conduisant à une étatisation insupportable de la médecine qui va bénéficier au secteur public.

Les revendications concernent, entre autres, le blocage du tarif de la consultation en Martinique, la possibilité pour les pharmaciens de vacciner les patients, la généralisation du tiers payant d’ici à 2017, …

63% des français disent comprendre les motivations des grévistes et soutiennent donc la grève des médecins débutée ce matin.

L’Agence Régionale de Santé a pris des dispositions pour assurer la « continuité de l’accès aux soins » jusqu’au 31 décembre.

En cas de besoin, les 4 maisons médicales de garde suivantes restent à disposition de la population :

*Pierre Zobda-Quitman à Fort-de-France,
*La clinique Saint-Paul à Fort-de-France,
*Mangot Vulcin au Lamentin,
*Louis-Domergue à Trinité.