Grève : L’Upem en appelle aux candidats des municipales pour trouver une sortie de crise

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Appel de l’Upem aux candidat.e.s des municipales :

110 candidat.e.s veulent briguer des responsabilités au sein des 34 villes de Martinique.
Depuis deux mois la quasi-totalité des Etablissements Scolaires de Martinique sont bloqués.
Tout.e.s les enseignant.e.s sont en grève, revendiquent et attendent des réponses des autorités à leurs demandes.

Dans les débats en cours, la question de l’éducation ne semble pas être la priorité du moment.
Si l’éducation n’est pas une priorité, comment la démocratie pourra-t-elle s’exercer si les bureaux de votes sont bloqués ?

Il est temps que les maires ainsi que les candidat.e.s et le millier de colistier.e.s se mobilisent pour que ce conflit qui perdure trouve un épilogue et que nos enfants, futurs responsables de ce pays Martinique ne paient pas plus longtemps les conséquences de ce mouvement social.
Retenons aussi que ce sont les élèves les plus fragiles qui paieront un lourd tribut, leurs parents ne pouvant leur payer des cours privés.

Alors, que chacun, en conscience se mobilise pour garantir un meilleur futur pour tous les élèves, nos enfants.

Lorsque l’éducation n’est plus une priorité, de facto, c’est la démocratie qui est en danger.