Guadeloupe : 30 mois d’inéligibilité pour Claudine Bajazet, la maire de Sainte-Rose fait appel

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe, People, Politiques
Mots clés :

Le Tribunal administratif de Basse-Terre a estimé que Claudine Bajazet n’a pas respecté la réglementation des comptes de campagne. La maire de Sainte-Rose est déclarée inéligible durant 30 mois. Elle fait appel de la décision.

« Je prends acte et ne ferai pas de commentaire sur les griefs retenus. Mes conseils vont faire appel. Je maintiendrais mes fonctions jusque là ».

C’est en quelques mots la première réaction de Claudine Bajazet à l’annonce d’une décision qui était très attendue.

La maire de Sainte-Rose a indiqué que « comme elle ne prenait part à aucune échéance électorale, elle allait se consacrait à la gestion communale ».

L’appel est suspensif

Le Tribunal administratif a donc suivi les recommandations de la Commission nationale des comptes de campagne.

Claudine Bajazet a été reconnue coupable de ne pas avoir respecté la législation en la matière. Et a été condamnée à 30 mois d’inéligibilité.

L’appel rendant suspensif le jugement, elle reste donc maire de Sainte-Rose jusqu’à la décision de la Cour de Cassation.