Guadeloupe : Des armes et des téléphones en prison

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Les autorités ont procédé hier à la fouille de plusieurs cellules et dortoirs de la Maison d’Arrêt de Basse Terre, en Guadeloupe. Si tout s’est passé dans le calme, le bilan reste inquiétant.

Une dizaine de téléphones portables, des chargeurs-écouteurs-cordons, un gros couteau, un pic artisanal, des enceintes et un savon pour des caches.

Force est de constater que l’opération menée hier matin à la Maison d’Arrêt de Basse Terre a été des plus fructueuses.

Pour l’occasion, une cinquantaine de personnels pénitentiaires et plus d’une vingtaine de policiers de la Sécurité Publique étaient mobilisés.

L’équipe cynophile de la gendarmerie était également présente. Et pour prévenir tout débordement, le Raid était en réserve d’intervention.

Des « projections » de plus en plus fréquentes

On se rappelle que le 1er janvier déjà, de nombreux objets illicites avaient été découverts par des agents pénitentiaires.

Les syndicats avaient alors expliqué que le phénomène de « projection » était en nette augmentation à la Maison d’Arrêt.

En effet, des personnes n’hésitent pas à envoyer toutes sortes de choses, par-dessus les murs de l’établissement.

Cette fois encore, la fouille « sectorielle et minutieuse » qui a concerné 8 cellules et dortoirs n’aura pas été vaine.

La police a posté ces photos de la fouille :

[FOUILLE DE LA MAISON D’ ARRET]

Ce jeudi 14 janvier dès 7h une cinquantaine de personnels pénitentiaires et plus d’une…

Publiée par Police nationale de la Guadeloupe sur Jeudi 14 janvier 2021