Guadeloupe : des pompiers et gendarmes caillassés, des écoles dégradées

Dans un communiqué les pompiers de Guadeloupe dénoncent l’agression dont ils ont été victimes dans la commune de Baie-Mahault qui connait une grève des agents municipaux depuis plusieurs semaines.

Dans la nuit de mercredi à Jeudi, des gendarmes et des pompiers de Guadeloupe ont été la cible de caillassages alors qu’ils intervenaient sur des barrages érigés sur les routes de la commune de Baie-Mahault.

« Cette nuit à 00h35, à la demande de la gendarmerie sur place, Boulevard Nelson Mandela sur la commune de Baie-Mahault, un véhicule de lutte contre l’incendie FPTL est parti pour feu de barrage entravant la circulation. En fin d’intervention vers 01H10, les  sapeurs-pompiers et Ies forces de l’ordre ont été caillassés par des individus arrivés sur la zone » expliquent les pompiers dans un communiqué.

Ces derniers ont posté une photo de leur véhicule qui a « deux vitres brisées ». Le véhicule est inutilisable pour le moment.

Le SDIS dénonce avec force cette nouvelle agression, dont ces agents sont victimes. Il s’insurge contre ces actes qui constituent des atteintes graves commises à l’encontre de son personnel dont la mission est de porter secours à la population et aux biens ! Conformément à la protection due à ses agents et comme à son habitude dans de telles circonstances, le SDIS indique qu’il va porter plainte.

Baie-Mahault connaît un mouvement social depuis plusieurs semaines. Les agents municipaux de la commune revendiquent « une revalorisation de leur régime indemnitaire ». Plusieurs écoles  du centre-ville gardent portes closes depuis hier, suite à des dégradations durant la nuit de mercredi à jeudi.