Guadeloupe : Josette Borel-Lincertin, la Présidente du Département est ressortie libre de sa garde à vue

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Josette Borel-Lincertin était entendue hier par la Police Judicaire, sur le recrutement de sa vice-présidente Manuelle Avril à l’Office de l’Eau. Après 10h de garde à vue, la Présidente du Département est rentrée chez elle sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle.

L’affaire a débuté par une plainte du syndicat CFTC, dénonçant l’embauche de Manuelle Avril, comme Secrétaire de Direction à l’Office de l’Eau.

Ce recrutement avait été annulé par le Tribunal administratif de Basse-Terre, estimant qu’il s’agissait d’une prise illégale d’intérêt présumée.

En effet, à cette époque, elle était membre de la commission permanente du département qui avait autorité sur le Directeur de l’Office de l’Eau.

Et donc hier matin, ils étaient trois à être convoqués au Morne Vergain, aux Abymes, dans les locaux de la Police Judiciaire.

Dix heures de garde à vue

En plus de Manuelle Avril, il y avait Josette Borel-Lincertin la Présidente du Département et Dominique Laban le Directeur de l’Office de l’Eau.

Arrivés à 9 heures, ils ont finalement été placés en garde à vue en fin de matinée, sur décision du Procureur de la République.

Après avoir été interrogés durant 10 heures séparément, ils sont repartis libres, sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux

L’heure est maintenant à la lecture des procès verbaux, afin de décider de la suite à donner à cette affaire, dont d’éventuelles mises en examen.

Mes cher•e•s ami•e•s,

Je tiens d’abord à vous remercier pour les nombreux messages de soutien et témoignages d’amitié…

Publiée par Josette Borel-Lincertin sur Mercredi 5 mai 2021