Guadeloupe : Nouvel acte de vandalisme sur un site d’eau potable

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés : ,

Un acte de vandalisme a été perpétré ce week-end à l’Usine de Moustique à Petit-Bourg. Le réservoir a été vidangé. Au début du mois, c’est le site de May à Saint-François qui avait été dégradé.

Au total, ce sont 10 000 m3 d’eau potable qui ont été rejetés à la rivière, sur décision de l’ARS par mesure de précaution.

Totalement vidés, les deux réservoirs ont été désinfectés par les agents du Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau et d’Assainissement.

Un ou plusieurs individus se sont, en effet, introduits ce week-end dans l’Usine de Moustique située sur le territoire de Petit-Bourg.

Selon les premières constatations, ils ont grimpé le long du mur, pénétré dans la salle de commandes et le laboratoire de cette infrastructure.

« Nous n’avons pas perdu de matériel. Mais, ils ont eu accès au bassin d’eau » précise Ferdy Louisy, le Président du SIAEAG.

Une reprise de l’alimentation mercredi au plus tard

Le 8 avril, c’est le réservoir de May à Saint-François qui avait été visité. Aucun produit suspect n’avait été détecté. Là aussi, la cuve avait été vidée, soit 2500m3.

« Nous demandons de nouveau au Préfet de classer ces sites en points d’importance vitale, afin qu’ils soient sécurisés. Comme c’est le cas pour EDF ».

Sur cet aspect, Ferdy Louisy dit regretter de ne pas encore avoir eu de réponse du représentant de l’Etat Alexandre Rochatte.

En attendant, un service de gardiennage pourrait être embauché par le SIAEAG, « mais cela a un coût important ».

La reprise de l’alimentation, quant à elle, est envisagée au plus tard dans la matinée de mercredi, pour les habitants de Baie-Mahault et de Petit-Bourg.